Publié le 9 Octobre 2012

gazza ladra

 

 

 

 

LA GAZZA RUBINA

 

Chacun sait, depuis Rossini, que toute "gazza", ou pie, est "ladra", voleuse.


      Or notre Gazza est "rubina"(prononcer "rou"), qu'est-ce à dire ? En Italien, "voler" et "voleur"  dérivent de deux racines différentes: "rubare" est l'action (pensez à notre "dérober"), et le voleur est "ladro". Une "gazza rubina" ne doit pas voler de choses trop importantes, si on en juge par son diminutif "…ina".  Mais aussi, "il rubino", c'est le rubis, la superbe pierre précieuse.


      Alors notre pie ? Petite voleuse, ou pierre précieuse, ou voleuse de pierres précieuses ? La couverture ne nous renseigne pas sur cet point. Sur un fond bleu marbré comme une aurore boréale, elle campe, orange rehaussé de crayon, comme un collage, et quelques lettres de l'alphabet s'accrochent à ses pattes. Les lettres du titre sont aussi découpées-collées, couleurs éclatantes, lecture très facile.


      L'auteur du texte n'est pas un inconnu pour nous, nous retrouvons Roberto PIUMINI (cf 14/01 et 17/05 2012) pour les comptines, et Giulia ORECCHIA ( avec  un A final) pour les joyeuses illustrations. 

 

gaz rub détail


C'est donc l'histoire, racontée en vers comme une comptine, des 12 larcins de la Gazza Rubina : à 12 mots, elle vole une lettre, transformant, par exemple, une faRce en face, pour donner un équivalent français.La première double-page raconte et illustre en situation le mot  de départ;on tourne la page et on trouve le résultat d'arrivée.  Les vers, comme toujours chez Piumini, sont joyeux et enlevés, et les illustrations tout autant, qui utilisent collages et crayon, et débordent d'imagination pour transformer des pirates en prés (pirati, prati),   un étourneau en… taureau (tordo, toro), ou une piazza en pizza!!!.

 

 

bacca


Si, dans les quatre premières historiettes, on voit immédiatement quelle lettre est la cible de  la  gazza  rubina,  à partir de la cinquième, suspens! Ce sera au petit lecteur de faire des hypothèses, avant de tourner la page pour découvrir la solution. 


Déjà bien des occasions de rire et de s'étonner de l'importance d'une "simple" lettre.

 

lettere in libertà


      Mais ce n'est pas tout : que veut donc faite notre pie de ces douze lettres? Nouvelle découverte : non seulement elle peut en faire des  nonsense, mais elle peut créer aussi diverses expressions qui veulent dire quelque chose, et même un salut final! Pas moins de quatre anagrammes.


D'où la tentation d'essayer soi-même d'autres solutions.


La première édition de  LA GAZZA RUBINA est d'octobre 2000, chez Feltrinelli Editore Milano, un petit volume de 64 pages, dans la collection Kids.Sbuk, à 8 euros. En 2010, réédition en grand album cartonné, 21 x 26 cm, beau papier et très belle impression, le bon format pour une lecture collective à haute voix. 

 

La gazza rubina, Giulia ORECCHIA et Roberto PIUMINI

couvertFeltrinelli Kids, mars 2010.    14 €


 

 

 


P.S.  : c'est presque un "hors sujet", mais en parlant de La Gazza Ladra de Rossini je ne peux résister au plaisir de vous faire connaître le dessin animé qu'en a fait le génial   Emanuele dit Lele Luzzati, créateur  inépuisable de décors de théâtre, ballets, opéras aux quatre coins du monde, illustrateur de livres de jeunesse et pas seulement, décédé en 2007 encore très actif malgré ses 88 ans. Mais ceci est une autre histoire.

 

 


 

Voir les commentaires

Rédigé par lecturesitaliennes

Publié dans #A VOIX HAUTE

Repost 0