Publié le 12 Février 2016

Pour commencer:

"Io sono un cavallo"

de Bernard FRIOT et Gek TESSARO

          Si en italien la proximité entre CAVALLO et CAMMELLO est plus immédiate qu'entre CHEVAL et CHAMEAU, on accepte quand même en français l'aventure de ce chameau qui un beau jour en a par dessus...la bosse de son travail dans un cirque. Le voilà donc parti à la ville. Au premier feu bleu (oui, bleu), il voit devant la mairie une annonce:"Cherche garde et cheval pour surveiller les jardins publics".

 

 

Bernard FRIOT et Gek TESSARO : ... des chameaux, des chevaux, des tableaux...

          Notre chameau, qui a toujours rêvé d'être un cheval, se présente donc et... Je ne vous raconte pas tout, mais soyez sûrs qu'il est très convaincant quand il explique en détail qu'il est bien un cheval. D'autant plus qu'il a absolument besoin de travailler.

Bernard FRIOT et Gek TESSARO : ... des chameaux, des chevaux, des tableaux...

          C'est aussi le cas du garde, qui nous réserve également quelques surprises. Et le joyeux duo part en tournée faire respecter le règlement des parcs: "Il n'est pas interdit de ....".

En conclusion:- " Il n'est pas interdit de rêver". - " Et moi, je suis un cheval".

Bel hymne à l'imagination, que l'italien appelle LA FANTASIA (--sì-a).

 

 

          Vous connaissez forcément Bernard FRIOT, ses Histoires pressées, pour ne citer qu'une de ses collections. Des nouvelles farfelues à l'humour tendrement féroce. Au milieu d'une production très vaste et variée dont vous aurez une petite idée en vous promenant dans son compte Facebook. Ou, mieux encore, dans sa fabuleuse Fabrique à Histoires. Vous y trouverez toute sorte de modalités pour fabriquer ou faire fabriquer des histoires, vous en lirez  de toutes les couleurs, vous saurez tout sur ses derniers livres, bref que vous le connaissiez déjà ou non, vous trouverez du grain à moudre. Et vous comprendrez aisément que Bernard Friot est un des dignes enfants du grand

Gianni RODARI et de sa Grammatica della Fantasia - Grammaire de l'imagination,

présente dans toutes les bonnes bibliothèques.

- Tout cela est bel et bon - me direz-vous- mais on parle d'une traduction? Nous sommes dans Lectures Italiennes, non?

- Oui, oui. Mais Bernard Friot a une corde supplémentaire à son arc (qui ressemble d'ailleurs plus à une harpe qu'à un arc) : lisez la journaliste Yaël Eckert qui raconte tout ça bien mieux que moi. 

Son amour de la langue et de la littérature italienne, il l'investit dans l'écriture in lingua de cette joyeuse aventure. Et le résultat est un texte allègre, léger, bien adapté à la lecture à voix haute.

 

          Et Gek TESSARO?

On s'explique mal que cet auteur-illustrateur foisonnant n'ait pas encore été publié en France (que je sache...). Si vous plongez dans sa bibliographie, comme dans celle de Bernard Friot, vous ferez des dizaines de découvertes. Et pas seulement de livres.

Cette histoire de Chameau/Cheval, ne pouvait guère être illustrée que par lui, vu l'amour qu'il porte depuis toujours aux chevaux et à leur dessin. Si vous lisez l'italien, ne manquez pas son "autoprésentation" sur la page d'accueil de son site. Ou comment son don pour le dessin l'a sauvé des situations les plus délicates dans son enfance et son adolescence. Dont des dessins de chevaux, justement.

On retrouve dans cet album la vivacité de ses collages en grands aplats de couleurs très vives, des motifs allongés dotés de mouvements sinueux - que ce soit des plantes, des animaux ou des humains. Parfois, il esquisse à grands traits nerveux ,au crayon, des architectures sur le fond de la scène, ce qui accentue l'impression de mouvement.

 Ma préférée: la dernière double-page de l'album, une séance de danse sur la pelouse du parc, avec la participation du garde et du chameau/cheval. Et, en "cadeau supplémentaire", cet écho des danseurs de Matisse..... Un moment de pure joie.

Bernard FRIOT et Gek TESSARO : ... des chameaux, des chevaux, des tableaux...

IO SONO UN CAVALLO

Texte de Bernard FRIOT, illustrations de Gek TESSARO

Editrice IL CASTORO, octobre 2015, 28 pages, 13€,50

ISBN   9788880338369

à partir de 4 à 5 ans.

          On peut encore préciser que l'un et l'autre ont été diverses fois distingués par le prix de la revue ANDERSEN - la Rivista Italiana dei Libri per Ragazzi (voir la Page qui leur est consacrée à droite sur ce bog):

-Bernard Friot a été, en 2009, primé comme "meilleur livre pour les 9 /12 ans": Il mio mondo a testa in giù" chez l'éditeur Il Castoro.

- Gek Tessaro a eu en 2010 le prix de "meilleur auteur complet", puis en 2012 le prix du "meilleur album illustré" pour "Cuore di Chisciotte" chez Carthusia.

POST-SCRIPTUM:

on sort un peu de l'argument du jour, mais tant que vous y êtes, lisez donc la poésie que Gek Tessaro a écrite pour le Tour d'Italie des Livres.

Une poésie sur le vélo, à l'occasion d'un évènement annuel: un Tour d'Italie contemporain du Giro, où des cyclistes font un tour des bibliothèques partenaires, avec des livres donnés.

Oui, je sais, c'est un tout autre sujet, mais ça donne des idées.

...des chameaux, des chevaux, des tableaux...

Continuons par les tableaux.

Bernard FRIOT et Gek TESSARO : ... des chameaux, des chevaux, des tableaux...

STORIE DI QUADRI

(a testa in giù)

 

          Où nous retrouvons Bernard FRIOT pour Il Castoro.

Cette fois-ci, vous aurez raison de m'objecter que je ne respecte pas mes règles, que c'est un livre traduit du français. C'est vrai, il a été publié en 2013 par l'éditeur Milan, sous le titre de "Peintures pressées - Un musée imaginaire". Et  Il nous avait déjà séduits par cette façon autre de regarder un tableau - tant le détail d'une fresque d'une villa pompéienne qu'un tableau contemporain d'Antoni Tàpies, en passant aussi bien par El Greco que Frans Hals, Chagall ou Fra Angelico. Vingt-huit tableaux, choisis pour l'histoire que chacun d'eux raconte. Pour l'histoire qui  naît à leur contact et que l'auteur raconte.

Et c'est une promenade pleine de surprises, de trouvailles, une approche complètement différente du tableau. Une promenade dans l'histoire de l'art, et  tout autant dans les genres littéraires, les sortes d'écriture. Une promenade pleinement rodarienne. Beaucoup a déjà été écrit sur ce petit livre inépuisable, je n'en dirai pas plus.

         J'y reviens ici pour deux raisons.

D'une part le titre italien ( et la couverture du livre) est au fond plus directement pertinent que le titre français. "Storie di quadri"  : ce sont bien des histoires que les tableaux racontent (si on sait les écouter...); (a testa in giù) : c'est la traduction que l'éditeur italien Il Castoro a donné dès le début  aux traductions des différentes Histoires pressées de Bernard Friot. (Pour l'anecdote, c'est en Italie que j'ai rencontré les livres de notre auteur pour la première fois). "A testa in giù", c'est "la tête en bas",  "cul par-dessus tête", "sens dessus-dessous", ce sont les habitudes subverties, le règne, encore une fois, de la Fantasìa. Une lecture des plus goûteuses.

La deuxième raison de vous signaler ces Storie di Quadri réside dans les modalités de leur traduction. Elle a été réalisée par trois classes de français - disons des "terminales" - de la section internationale du Liceo "Luigi Galvani" de Bologne. Dans le cadre d'un projet plus vaste de séminaire-concours de traduction. Il y a sans doute parmi vous des enseignants de langue    ( j'espère que, au fil du temps, vous aurez compris que mon masculin grammatical couvre "les  êtres humains", hommes, femmes, enfants, blonds, bruns,  tout jeunes, tout vieux..), ces enseignants seront sensibles à la qualité des résultats de ce travail réalisé dans un contexte qui fait rêver . L'engagement personnel de l'auteur, au cours de la Foire Internationale du Livre de Jeunesse de Bologne, en 2013 / 2014, est un aspect non négligeable de cette réalisation.

STORIE DI QUADRI (a testa in giù)

de Bernard FRIOT

Il Castoro, septembre 2015, 128 pages, 13€,50

ISBN: 9788869660078

Format: 14 x 20,5 cm

Âge: "de 8 à 13 ans" ... ........et très très au-delà.

 

Encore un grand merci à Il Castoro et à Paola pour les reproductions ci-dessus.

Bernard FRIOT et Gek TESSARO : ... des chameaux, des chevaux, des tableaux...

Voir les commentaires

Rédigé par lecturesitaliennes

Publié dans #A VOIX HAUTE

Repost 0