Publié le 18 Avril 2017

Les semaines ont passé. Avril est arrivé, avec, entre autres, la Foire Internationale du Livre de Jeunesse de Bologne, du 3 au 6.

- Alors -  me direz-vous -  quelles nouveautés?

Vous avez dû vous en rendre compte, Lectures Italiennes ne vous tient pas au courant des nouvelles parutions. Elles sont nombreuses, et "ensevelissent" en quelques années de beaux albums qui restent pourtant au catalogue. Ce sont ces titres, peut-être pas rencontrés au moment de leur parution,  que je veux rappeler avant qu'ils ne disparaissent. Les nouveautés ont beaucoup d'autres lieux de recension.

Vous le savez, l'espace de Lectures Italiennes reste modeste.

Pour vous signaler, même sommairement, des livres ou des albums que j'ai appréciés mais ne peux vous présenter en détail, je vous proposerai de temps à autre ces pêle-mêle. Toutefois, pour faciliter la lecture, en particulier pour les responsables de bibliothèques, je regrouperai les titres par tranches d'âge. Pure comodité, car vous savez bien que ce n'est pas une notion "scientifique".

 

PÊLE-MÊLE - 1 : Lus et appréciés

Si può ( On peut), de Giusi QUARENGHI, illustré par Alessandro SANNA, Franco Cosimo Panini Editore, 2001 - 30 pages -11€ -  Dans la collection pour les tout-petits Zero-Tre (03), un album de carton robuste. Giusi Quarenghi, dont nous connaissons maintenant le style vif et profond, raconte en vers tout ce qu'on peut faire et ne pas faire. Le NE PAS est important. Le trait de Alessandro SANNA met parfaitement en images le vent de liberté qui souffle dans ces pages.Voir ici.

NB. Pour l'instant il est indisponible. On espère sa réédition. Ou bien le chercher d'occasion sur Internet...

I bestiolini(Les p'tites bestioles), texte et images de Gek TESSARO, Franco Cosimo Panini Editore, 2015, 48 pages - 12,50 €. Encore un album, souple, pour les tout-petits, et qui fait craquer tous les grands. Le monde des p'tites bêtes (pas que...), le rapport d'échelle, la place de chaque bestiole (et la nôtre), en rimes hilarantes et tendres. Et bien sûr les images éclatantes de Gek. Il en fait aussi un spectacle de dessin en direct sur rétroprojecteur, avec accompagnement musical. C'est magique.

A partir de 4 ans: Un Compleanno nella giungla (Un anniversaire dans la jungle), texte de Simona MIOLA illustré par Daniela VOLPARI, EDT Giralangolo Editore, 2016. 24 pages - 13,50 €. Dans la collection Sottosopra que nous avons déjà rencontrée, l'histoire de l'exploratrice Béatrice, qui a eu tout son équipement pour ses cinq ans, et part immédiatement explorer la jungle du jardin des voisins. Les illustrations, qui rappellent un peu les bd japonaises, rendent compte des transformations que notre héroïne "voit" durant son voyage. Simple et drôle, et fidèle au but du prix reçu en 2016: Narrare la parità ( raconter la parité). Voir aussi ici.

 

PÊLE-MÊLE - 1 : Lus et appréciés

                                                                                                                                                  

 

A partir de 7 ans:

Paglierina Testadipaglia (Blondinette Têtepaillette) de Rossana DEDOLA, illustré par Maria Coviello.     Felici Editore, Junior, 2010 - 150 pages - 15€.

Voilà un livre parfait pour les lectures du soir: trentre-trois chapitres, une farandole de personnages plus pittoresques les uns que les autres, aux noms pleins de fantaisie (on pense aux personnages de Roald Dahl). Un village des Alpes perdu dans la neige, et la nécessité de sauver la jeune Paglierina Testadipaglia enlevée par le féroce Pierlosco Tagliola et ses vingt et uns renards rouges. Du suspens, beaucoup d'humour, des rebondissements. On aimerait pouvoir le lire en français.

 

A partir de 7 ans:

I tre topi vanno a Londra  de Rossana DEDOLA, (Quand trois rats s'en vont à Londres)    illustré par Giulio PERANZONI    Felici Editore, Junior, 2011, 115 pages, 12€

Où l'on retrouve l'humour de l'histoire précédente, dans un contexte contemporain, et encore plus débridé, avec un rythme de dessin animé  ( et quelque chose d'anglais, une fois encore, genre Wallace & Gromit). Entre Rome et Londres, un groupe d'enfants croise la route du sinistre Topazio Nazer et ses trois rats. Les chapitres sont courts et haletants, cocasses, la lecture à voix haute peut être très théâtrale.Idéal pour égayer les jours de pluie.

                                                                                                                                                    A partir de 8 ans: L'Ululato del Lupo ( Le hurlement du loup), de Anselmo ROVEDA, illustrations de  Ilaria GUARDUCCI, chez COCCOLE BOOKS, 2016       63 pages, 10€.

Dans la collection "green" de cette dynamique maison d'édition calabraise que vous connaisez déjà (Una vita da somaro), par un auteur qui vous est maintenant très familier  (Vallo a spiegare a Nino et  Al lavoro! rien que chez le même éditeur), une histoire de loup. Ou comment une  sortie écologique pour écouter le loup en montagne se transforme, pour la petite bande d'amis du quartier de Santa Brìgida, en enquête sur la mystérieuse disparition des moutons du vieux Fernando. On entre de plain-pied aussi bien dans la vie quotidienne des enfants que dans cette aventure hors ducommun. Plus un glossaire et un dossier bien documenté sur l'animal.

Il semble que, malheureusement, l'épisode précédent  : L'ombra del lupo (2012), ne soit plus au catalogue, quand l'éditeur s'appelait encore Còccole e Càccole.....Peut-être sur Internet?

Deux belles critiques (en italien....)

 

PÊLE-MÊLE - 1 : Lus et appréciés

                                                                                                                                                                                        A partir de 9 ans:

Un pittore di nome Leonor, de Corrado PREMUDA, illustré par Andrea GUERZONI, Editoriale Scienza, 2015  -  92 pages - 12,90€

De Trieste à Paris, via Milan,l'enfance et l'adolescence d'une grande artiste, Leonor FINI: vie peu commune pour un caractère peu commun, dans la Trieste du début du XX° siècle. Le jeune lecteur suivra la formation de cette fillette décidée à tout pour réaliser sa vocation de peintre. Il la suivra dans le monde culturel de Trieste, verra comment l'histoire familiale et le milieu dans lequel évolue sa mère ont contribué à  lui donner le style qui deviendra le sien. Sa curiosité ainsi éveillée lui permettra de chercher à connaître, puis à comprendre, un peu plus tard, l'oeuvre picturale de Leonor Fini. C'est de l'excellente vulgarisation - la spécialité de Editoriale Scienza, vous le savez déjà.

 

De 9 à 11 ans:                                                                                                                           

Le parole scappate (les mots qui s'enfuient), de Arianna PAPINI  pour le texte et es images, chez Coccole Books - 2014  -             51 pages  -  12€

Nous sommes dans une collection qui ne craint pas les sujets douloureux (voir dans les archives, la maladie  ou la mafia), toujours confiés à des auteurs/es de talent. Le monde vu par un petit garçon dislexique, et sa grand'mère malade d'Alzheimer. Les voix du récit s'alternent, Arianna Papini donne des mots à ces deux êtres qui n'arrivent pas à parler. Ses images très particulières expriment bien les mondes apparemment incommunicables, et qui pourtant trouvent des manières de vivre avec ( et grâce à ) d'autres. Un récit très prenant, une typographie qui aide la lecture, et des images "rêveuses" qui aideront les lecteurs à dépasser leur angoisse et à parler avec des adultes.

PÊLE-MÊLE - 1 : Lus et appréciés

RAPPEL:

Les sujets de pâte à modeler qui illustrent ce blog, ainsi que l'alphabet du fond, sont l'oeuvre de Antonietta MANCA.

Vous pouvez en savoir plus en lisant la "PAGE" (colonne en haut à droite)

"Elle illustre ce blog"

Qu'elle en soit encore et toujours remerciée!

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par lecturesitaliennes

Publié dans #LU ET APPRECIE

Repost 0