LUCA NOVELLI, MARIE CURIE ET LA VULGARISATION

Publié le 5 Juin 2013

 

luca novelli1 Je vous avais promis… c'était en janvier 2012……de vous reparler de Luca Novelli :   il est plus que temps de tenir ma promesse.  Le livre qui m'en donne l'occasion est une présentation de la physicienne Marie Curie (et de son mari), dans une collection fort riche, Lampi di genio (éclairs de génie) .

 

Luca Novelli nous raconte donc l'histoire de"Marie Curie e i segreti atomici svelati" (Marie Curie et les secrets de l'atome dévoilés) dans un petit volume au format de poche, 13 cm sur 20,  de 108 pages.

 

La couverture respecte le schéma de toute la collection Lampi di genio: dans la partie supérieure, blanche, le nom et un portrait en médaillon (ici, une photo) du génie en question, et dans la partie colorée, un dessin de Novelli – une Marie Curie bouclée, aux grands yeux, qui nous montre une éprouvette au-dessus de laquelle tournoie un atome; un peu derrière elle, Pierre Curie, sa barbe et son vélo, et à droite, tout petit mais bien présent, un champignon atomique.

 

curie a

 

En quatrième de couverture, une notice qui donne au lecteur l'esprit du livre: " C'est une fille fantastique  la Marie Curie qui se raconte dans ce livre: intelligente, têtue, passionnée. Elle quitte sa Pologne bien-aimée pour aller faire ses études à Paris où elle rencontre Pierre, l'amour de sa vie. C'est avec lui qu'elle fait une extraordinaire découverte scientifique: la radioactivité. Pour Marie, ce n'est qu'un début, elle gagnera deux prix Nobel et deviendra la scientifique la plus célèbre de l'histoire. L'atome et le monde, la paix et la guerre ne seront plus pareils après les recherches dont elle est à l'origine." 

 

Un petit texte d'introduction, page écrite en italique, en guise d'avant-propos, précise le thème scientifique (l'atome et la radioactivité)  et son rapport avec l'héroïne du livre. Et un de ces joyeux dessins dont Novelli a le secret, où une toute jeune Marie Curie enthousiaste déclare aimer "la vie, la nature, la science…."  Sur la page de gauche, en vis-à-vis, une photo  d'elle, et une citation:" Dans la vie, il n'y a rien à craindre. Il y a juste à comprendre".

La double page suivante , en six thèmes et six dessins, résume et présente "ce qu'il y a dans ce livre", et annonce un petit dictionnaire, à la fin du livre,  qui révèlera "bien des secrets…atomiques". Le lecteur est prêt à se lancer dans le vif du sujet, mais il découvrira encore une carte dessinée -toujours les traits noirs de Novelli, précis et expressifs, dynamiques toujours - , du "monde de Marie autour de 1900": les villes liées à son histoire, juste de quoi se repérer. 

 

Bref, la jeune Marie qui s'apprête à raconter sa vie démarre dans un contexteM.C.p;10 3 historique et géographique sommairement mais pertinemment  défini. Et toutes les quatre pages environ, une page "off" vient préciser un terme, un personnage, un évènement historique, grâce à un dessin, ou une photo animée de "bulles" qui la font parler. On pourra choisir d'y regarder au fil de la  lecture, ou y retourner par la suite.

 

Marie va donc nous raconter sa vie, à partir de son enfance polonaise, sa famille, sa curiosité intellectuelle. Ces détails construisent peu à peu le portrait de l'étudiante qui part à Paris, puis de la chercheuse passionnée et géniale,  aidée d'abord de son mari, puis veuve courageuse qui n'hésite pas à traverser l'Atlantique pour trouver du radium, et qui souhaite que les progrès de la science servent à tous.. Elle raconte avec des mots simples, en intercalant des éléments de sa vie quotidienne dans son récit scientifique. Le lecteur adulte lui-même se prend au jeu.

Novelli, qui s'appuie toujours sur une documentation très sérieuse, met un avant un aspect du caractère de Marie Curie qui n'apparaît pas dans les photos que l'on a d'elle, mais qui fait partie intégrante  de son tempérament: un grand amour de la vie et de la nature, qui se traduisait, par exemple, par son intérêt pour la marche en montagne, et la natation dans la Méditerranée.

 

Une vie en dix-huit chapitres, ce qui aide le lecteur craintif, aux titres intrigants ou amusants:

-2 . L'école illégale

- 6 . Les rayons qui transpercent les choses

- 7. Pain, amour et radioactivité

- 12 . Je continue toute seule

- 17. Einstein est arrivé

…………………..

M.C.p.11Et, toujours, l'abondance de petits dessins à l'expression vive qui font ressortir les aspects importants, toujours avec une pointe d'humour, et sont de précieux auxiliaires pour la compréhension et la mémorisation.

C'est l'auteur qui raconte la fin de la vie de Marie Curie  ( "End", ni happy  ni triste), qui en tire les conclusions, sans faire l'impasse sur les problèmes liés à l'énergie atomique, et qui suggère l'héritage repris par ses deux filles et leurs maris. Il termine sur le prix Nobel de la paix attribué à sa fille Eve en 1965.

 

Certes, ce ne sont pas les biographies de Marie Curie qui manquent, surtout en France ( où Wikipédia en recense onze), mais cette présentation de Luca Novelli a le même mérite que toutes les biographies de savants dont il est l'auteur dans cette petite et "géniale" collection Lampi di genio. Il suffit d'aller regarder les titres  sur le site de l'éditeur, Editoriale Scienza :

On ne peut  manquer de remarquer que cette collection a été traduite en allemand, en espagnol, portugais, hongrois, arabe, turc, chinois, japonais et quelques autres, vingt-deux en tout ....

 

collezion Lampi di genio

 

Et en français? Que nenni! On trouve "juste" de lui ( sauf erreur de ma part) une "Histoire de la Chimie en bande dessinée", en collaboration avec Cinzia Ghigliano, sortie chez Castermann en … 1986, qui semble ne plus être au catalogue actuellement. N'est-ce pas dommage, cette absence totale, alors que Luca Novelli, dès 2004, s'est vu attribuer le Prix Andersen du meilleur auteur de vulgarisation, avec la motivation suivante, qui reste toujours d'actualité: "pour une œuvre qui continue, au fil des ans, a traiter un large éventail de sujets, choisis avec intelligence et originalité. Pour sa capacité peu commune à associer à ses textes, de façon limpide, brillante et essentielle, ses célèbres dessins au trait."

luca novelli1

Je ne voudrais pas abuser de votre patience,  mais mes balades dans le site foisonnant de Luca Novelli m'ont amenée à une intervention qu'il a faite au

" Congrès Universitaire   International Traduire les savoirs",

à l'université de Forlì qui a un" Département d'études interdisciplinaires sur la traduction, les langues et la culture".

C'était en 2008, le titre en était "Si  Archimède parle chinois et Galilée arabe (ou des livres nés pour être traduits)" 

 C'est vraiment une réflexion passionnée, approfondie et d'une grande intelligence, sur la vulgarisation, sur la langue de la vulgarisation et sa traduction.

Vous apprendrez aussi sur ce site, de clic en clic,   que ces éclairs de génie, ces "lampi di genio", ce sont  d'abord des émissions de télévision  pour la RAI, et vous pourrez en visionner un certain nombre, dont Marie Curie, parmi bien d'autres.

Vous y apprendrez encore que ces mêmes ouvrages existent aussi en ebooks .

Je vous le disais, c'est un site inépuisable. La biographie de Luca Novelli vaut un détour  pour réaliser combien sa personnalité et son activité sont foisonnants.

Enfin, si d'aventure vous êtes plus à l'aise avec l' anglais qu'avec l'italien, il y a une version pour vous. Mais là, on  déborde de "lectures italiennes"…

 P.S - Et puis, tant que vous y êtes, explorez aussi le catalogue de Editoriale Scienza, vous aurez de belles surprises supplémentaires.

Bon voyage au pays des sciences!

 

Luca NOVELLI, Marie Curie e i segreti atomici svelati, Editoriale Scienza,collection Lampi di genio, septembre 2011, 8,90 €

 

  © Merci à Editoriale Scienza pour les images de couverture et les pages reproduites.

 

curie a                                                                                                                                             curie aLavoiser cop 300dpi

 

 

 

Rédigé par lecturesitaliennes

Publié dans #VULGARISATION

Repost 0
Commenter cet article