Articles avec #vulgarisation tag

Publié le 5 Novembre 2016

À TABLE ! A TÀVOLA ! - 2 - PLAT DU JOUR ou SECONDO

Donc notre jeune lecteur (fille ou garçon), mis en appétit, voudrait en savoir plus, de façon plus approfondie, sur la nourriture. C'est le moment de passer chez Editoriale Scienza, éditeur de vulgarisation scientifique, comme le suggère son nom. Ce sont des "Storie in frigor ìfero", des histoires dans le frigo. "tutte vere...e più avventurose delle fiabe", rien que des vraies... et plus aventureuses que les contes.

Un livre au format pratique de cahier de 16,5 cm sur 22 cm, à la couverture cartonnée et aux pages solides, beaucoup de texte et beaucoup de petits dessins joyeux et animés. Il est prévu pour les 7 ans et plus; les 11/12 ans  aussi apprécieront sans doute beaucoup.

Emanuela BUSSOLATI  et Federica BUGLIONI les ont écrites, Emanuela les a illustrées. Des histoires incroyables, "qui se cachent dans chaque chocolat du pâtissier, chaque ravioli ("raviolo") du restaurant, chaque pomme que nous croquons". "L'histoire de l'alimentation est constellée d'évènements étonnants, expériences scientifiques, naufrages, rencontres de peuples mystérieux, superstitions, découvertes géniales, supercheries et erreurs stupéfiantes, sans lesquels les plats que nous aimons ne seraient jamais arrivés sur notre table."

C'est un peu le même concept que Yum,  avec cependant un texte plus développé, et davantage d'informations. L'organisation du livre et la répartition des illustrations en rendent la lecture plus...appétissante.

À TABLE ! A TÀVOLA ! - 2 - PLAT DU JOUR ou SECONDO

 

Chaque histoire - il y en a vingt-six - se déroule sur trois pages.

Le petit dessin, ici une orange, que vous voyez un haut de la page de gauche se retrouvera à la même place sur la page suivante, histoire de rendre la lecture plus sûre pour les timides. On le retrouvera dans la table des matières qui est, elle aussi, une vraie incitation à la découverte: outre le petit dessin-signet, chaque titre est d'une couleur différente, et une phrase qui interpelle le ou la curieuse donne une idée du sujet, en créant un petit suspens. Dans notre exemple : "Tu vas partir pour un long voyage en mer à travers les océans? N'oublie pas ton orangeade!"

  Une petite scène en couleurs (aquarelle?) pour planter le décor. Des paragraphes clairs, caractérisés par un bref titre vertical, entrecoupés de petits dessins au trait, plus un peu de noir et un peu de rouge, qui illustrent avec humour les informations. Souvent, quelques lignes pour prolonger l'anecdote plus loin dans le temps.

À TABLE ! A TÀVOLA ! - 2 - PLAT DU JOUR ou SECONDO

 

Le bas de la page offre généralement, d'une autre couleur, une recette, ou une expérience gustative à tenter. Dans les pages du "Jus d'orange pour les pirates", qui racontent comment un médecin anglais  trouva, en 1747,  la parade au scorbut qui décimait les équipages depuis l'antiquité, grâce à la vitamine C contenue dans le jus d'oranges, la recette suggère de faire un superbe glaçage  rouge pour les gâteaux avec du jus d'orange sanguine.

Enfin la quatrième page de l'unité est jaune, et propose, en vrac, des compléments d'information tant historiques que contemporains.

L'humour des dessins est relayé par celui des récits, qui apparaît dès les titres.Et vice versa... Quelques exemples: "Il parroco e le patate, le curé et les pommes de terre"; "Che paura: una forchetta!, Ciel, une fourchette!"; "Cattivo come il cacao, mauvais comme le cacao"; "Il melo testardo, le pommier têtu" etc.

Storie in frigorifero est, somme toute, une  mini encyclopédie qui aide les enfants à aimer manger, à manger plus juste, à se rendre compte de la richesse possible des aliments. Vous avez peut-être remarqué la fourchette qui chapeaute la couverture avec la devise "ci provo gusto", "j'apprécie", mais en utilisant le mot "goût". C'est le titre de toute la collection mise sur pied par Emanuela BUSSOLATI  et sa complice Federica BUGLIONI, que vous pouvez voir à l'oeuvre ici .

 Je ne développerai pas, pour ne pas trop allonger.  Mais rappelons quand même, pour les plus "anciens/nes", que Emanuela Bussolati, c'est aussi ... Tararì Tararera...

Storie in frigorifero, de Emanuela Bussolati et Federica Buglioni, illustrations de E.Bussolati -  Editoriale Scienza, mai 2015.  112 pages.     ISBN: 9788873077305            9€,90

MERCI A L'EDITEUR POUR LES ILLUSTRATIONS DE CET ARTICLE.

POST SCRIPTUM: tant que vous y êtes, jetez un oeil sur le dessin de couverture du numéro d'octobre 2016 de la revue Andersen. (Colonne de droite de cette page).

C'est l'oeuvre de Paolo DOMENICONI. Faites de beaux rêves!

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par lecturesitaliennes

Publié dans #VULGARISATION

Repost 0

Publié le 14 Octobre 2016

À TABLE ! A TÀVOLA ! - 1 - HORS D'OEUVRE ou ANTIPASTO

 Commençons par explorer YUM! qui impose son grand format (22,5 cm x33) -  On pense immédiatement à la commodité pour les lectures à voix haute -, la grande robustesse de sa couverture de carton, adoucie par des angles arrondis, où vous avez vu trôner ce grand portrait "à la manière de" Arcimboldo. Le sous-titre dit : "Il cibo in tutti i sensi" ou "la nourriture dans tous les sens", mais il faut chercher le sens de ce "dans tous les sens" en ouvrant le livre. L'armée de fourchettes qui garnit les pages de garde serait presque menaçante, mais n'oubions pas que YUM! est un équivalent (international?) de notre "MIAM"! Courage, donc!  

Encore deux pages, et voilà la table des matières qui nous le confirme: il s'agit bien des cinq sens, Vue, Odorat, Ouïe, Goût et Toucher selon lesquels va s'organiser ce voyage au pays de la nourriture.

 

Les doubles pages ( l'album compte 64 pages) sont presque toutes distribuées comme dans la reproduction ci-dessus: une image pleine page et le texte en face, illustré lui aussi. Plus ou moins long, toujours très lisible. La variété des motifs donne toute l'étendue des talents de Pia VALENTINIS ( laquelle n'est pas une inconnue, souvenez-vous ...c'était en janvier 2013...). Petites figurines style dix-neuvième siècle, accumulation de boîtes de conserve à la Andy Warhol - mais il s'agit de chocolat dont rêve un petit garçon -, allusions aux estampes du XVIII siècle, pastiche savoureux de la Cène de Léonard de Vincipour célébrer les différentes habitudes internationales à table...Chaque page est une découverte.

YUM est en effet un livre que l'on feuillette, qui pousse à chercher ensuite à approfondir. Divers témoignages affirment que "ça marche" très bien à partir de 7 ans. Et que cette variété de points de vue ouvre ... l'appétit d'en savoir plus.

 

 

Il faut bien reconnaître que l'auteur des  textes, Giancarlo ASCARI, s'en donne lui aussi à coeur joie. Cet article sur la circulation des produits et de ceux qui les produisent, dans le chapitre "Odorat", il l'a intitulé "L'aroma è mobile", où chacun entendra l'écho de l'air d'opéra célèbre "La donna è mobile". Ce n'est qu'un exemple.

Le mieux est encore de vous traduire la quatrième de couverture, qui est aussi la page introductive au texte: " La nourriture a plein de couleurs et de saveurs, elle embaume et elle fait du bruit, elle entre et sort de notre corps. La nourriture voyage beaucoup: elle arive d'ici et de là-bas, d'en haut et d'en bas.

Quand elle vient de loin, on dit qu'elle est exotique. Quand elle vient de près, elle est " locale".

Quand on aime la manger, on s'en lèche les doigts. Quand on n'aime pas, on la crache: toutes choses à éviter de faire en public.

Certains mangent trop, d'autres trop peu.

Nous vous racontons ici deux ou trois choses sur la nourriture, dans tous les sens"

Voilà pour la mise en bouche. Vous n'aurez pas à attendre longtemps pour la suite du festin: Plat de résistance et Dessert, comme annoncé en ouverture.

 

À TABLE ! A TÀVOLA ! - 1 - HORS D'OEUVRE ou ANTIPASTO

YUM Il cibo in tutti i sensi, de Giancarlo ASCARI et Pia VALENTINIS - Editions Franco Cosimo PANINI. 2015.  61 pages; 16, 50 euros.

Merci à l'éditeur pour les reproductions qui illustrent cet article.

P.S. Pour ceux qui lisent l'italien, une superbe présentation de cet album  ici

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par lecturesitaliennes

Publié dans #VULGARISATION

Repost 0

Publié le 24 Septembre 2014

Luca NOVELLI e  Konrad LORENZ

Luca NOVELLI, en dépit de son patronyme, n'est pas un petit nouveau. Ni pour les lecteurs de ce blog - voir dans les archives, en juin 2013 - ni pour le monde de l'édition italienne de vulgarisation, puisqu'il est l'auteur des merveilleux petits livres de la collection LAMPI DI GENIO, ces "éclairs de génie" qui présentent chacun un homme ou une femme de science, raconté, à partir de son enfance, de façon à la fois drôle et très exacte.

Donnons la parole à la maison d'édition: "Cette collection réunit les biographies de grands scientifiques, racontées à la première personne, en style direct, une sorte de journal intime, avec des dessins qui commentent et dédramatisent, autour de l'histoire, les différentes situations (la vie est dure pour les scientifiques aussi). Chaque volume se conclut par un très pratique "Petit dictionnaire illustré", pour comprendre et se rappeler les termes les plus complexes". Pour un lectorat à partir de huit ans.

16 titres, à l'heure actuelle, parfois avec DVD. En version ebook également. Traduits en 22 (vingt-deux) langues de par le monde. Et toujours pas de traduction française. Je continue de m'étonner qu'aucun éditeur français de vulgarisation pour la jeunesse ne se soit encore intéressé à cette collection.

Plus un dictionnaire, "Il mio primo dizionario di scienza - LA NOVELLINA", à côté du "Dizionario illustrato di scienza" , toujours oeuvres de Luca Novelli.

        Quelques titres, pour vous donner une idée: vous connaissez déjà  Marie Curie et la révélation des secrets de l'atome . On trouve aussi Pythagore et le nombre maudit,  ou bien Magellan et l'Océan qui n'existait pas;  Lavoisier et le mystère du Cinquième élément; Léonard et la plume qui dessine le futur; Volta et l'âme des robots, sans oublier Einstein, Darwin, Galilée,  Archimède, Mendel, Hippocrate, Edison et Newton.

  

 

Luca NOVELLI e  Konrad LORENZ
Luca NOVELLI e  Konrad LORENZ

Et puis, en mars 2014, le petit dernier, l'étologue autrichien Konrad LORENZ. Ce volume reste fidèle aux caractéristiques de la collection: un titre accrocheur - Lorenz e il segreto di re Salomone (oui, il s'agit bien du secret du roi Salomon). Quelques photos, de l'enfance à l'âge adulte. Des références géographiques et historiques précises, en particulier à travers les pages-fiches qui introduisent chaque chapitre où le protagoniste se raconte à la première personne

Luca NOVELLI e  Konrad LORENZ

Chacun associe au nom de Lorenz ses oies cendrées et sa barbe blanche, souvent guère plus. Novelli nous fait découvrir sa famille, son fameux médecin-chirurgien de père, sa mère, qui assiste le père, la maison baroque d'Altenberg, au bord du Danube, son amie d'enfance et compagne d'aventures Gretl qui deviendra son épouse patiente et active.

Sa passion pour les animaux débute dès sa plus tendre enfance, et son amour pour les oies sauvages après que sa mère lui ait lu le célèbre roman des Aventures de Nils Holgerson.

L'auteur insiste sur la patience des proches de Lorenz, autant quand il était petit que comme adulte ensuite, devant l'invasion d'animaux dans toute sa vie quotidienne, condition première de ses observations.

Il illustre les difficultés pour le jeune étudiant à imposer son centre d'intérêt à un père qui le voudrait médecin comme lui. Puis il y a la guerre, la première d'abord, que la famille traverse difficilement. Un séjour à New York en 1920- toujours la volonté paternelle -, le retour rapide dans sa patrie.

Puis le développement de ses observations sur différents animaux, dont les fameuses oies, mais pas qu'elles, l'aide intellectuelle que lui apporte son père, la reconnaissance progressive par le milieu scientifique. Novelli donne ainsi à ses jeunes lecteurs une idée de comment les théories de Lorenz se construisent peu à peu, non sans difficultés et contradictions.

Luca NOVELLI e  Konrad LORENZ

Le contexte de la seconde guerre mondiale est bien sûr présenté, et les difficultés de Lorenz aussi, tant au cours de son expérience de médecin militaire psychiatre, que celle de prisonnier de guerre, puis de chercheur rentré chez lui et devant tout reprendre "à zéro".

On suit les différentes étapes de son enseignement hors normes, dans son domaine d'Altenberg, et la naisance de son premier livre de vulgarisation qui explique le titre du présent ouvrage: si le titre allemand est traduit littéralement en français - Il parlait avec les mammifères, les oiseaux et les poissons - il l'est de façon plus poétique et synthétique en anglais et en italien - L'anneau du roi Salomon (qui, selon une légende rappelée en ouverture, permettait de comprendre le langage des chevaux, des oiseaux et des poissons).

Les notions importantes mises en évidence par Lorenz sont présentées et expliquées avec humour, et, toujours, le support des dessins vifs et drôles auxquels Novelli nous a habitués. Ses recherches sont aussi reliées à celles d'autres scientifiques; une notice du dictionnaire final permet de préciser et, éventuellement, de chercher à approfondir le nom ou la notion.

Toujours en illustrant combien les recherches de Lorenz faisaient partie de sa vie la plus quotidienne, et comment cela impliquait de s'organiser pour le reste de la famille.

Novelli ne fait pas non plus l'impasse sur l'épineux problème des liens du chercheur autrichien avec le régime et l'idéologie nazies, polémique qui fit rage au moment où lui fut décerné le prix Nobel, et dont il ne retient que les paroles du chercheur même.

Luca NOVELLI e  Konrad LORENZ

Bref, en 109 pages, Novelli permet à un jeune lecteur (et à ses parents?) de se faire une idée de base des recherches de ce fondateur de l'écologie, à une époque où cette pensée en était à ses débuts. Et la précision des informations permettra ensuite des recherches plus approfondies.

C'est le mécanisme même de toute la collection.

LORENZ E IL SEGRETO DI RE SALOMONE, texte et illustrations: Luca NOVELLI, éditeur: Editoriale Scienza, collection: Lampi di genio. 109 pages, 7,57 €

Luca NOVELLI e  Konrad LORENZ

Et puis une fois encore, relisez la passionnante conférence sur la vulgarisation et la traduction que je vous signalais déjà en 2013 et qui n'a pas pris une seule ride:

http://www.lucanovelli.it/atelier/biografia/divulgazione.html

Se Archimede parla in cinese e Galileo in arabo
(ovvero: libri nati per essere tradotti)

UN GRAND MERCI A EDITORIALE SCIENZA POUR LES IMAGES AIMABLEMENT TRANSMISES.

Voir les commentaires

Rédigé par lecturesitaliennes

Publié dans #VULGARISATION

Repost 0

Publié le 5 Juin 2013

 

luca novelli1 Je vous avais promis… c'était en janvier 2012……de vous reparler de Luca Novelli :   il est plus que temps de tenir ma promesse.  Le livre qui m'en donne l'occasion est une présentation de la physicienne Marie Curie (et de son mari), dans une collection fort riche, Lampi di genio (éclairs de génie) .

 

Luca Novelli nous raconte donc l'histoire de"Marie Curie e i segreti atomici svelati" (Marie Curie et les secrets de l'atome dévoilés) dans un petit volume au format de poche, 13 cm sur 20,  de 108 pages.

 

La couverture respecte le schéma de toute la collection Lampi di genio: dans la partie supérieure, blanche, le nom et un portrait en médaillon (ici, une photo) du génie en question, et dans la partie colorée, un dessin de Novelli – une Marie Curie bouclée, aux grands yeux, qui nous montre une éprouvette au-dessus de laquelle tournoie un atome; un peu derrière elle, Pierre Curie, sa barbe et son vélo, et à droite, tout petit mais bien présent, un champignon atomique.

 

curie a

 

En quatrième de couverture, une notice qui donne au lecteur l'esprit du livre: " C'est une fille fantastique  la Marie Curie qui se raconte dans ce livre: intelligente, têtue, passionnée. Elle quitte sa Pologne bien-aimée pour aller faire ses études à Paris où elle rencontre Pierre, l'amour de sa vie. C'est avec lui qu'elle fait une extraordinaire découverte scientifique: la radioactivité. Pour Marie, ce n'est qu'un début, elle gagnera deux prix Nobel et deviendra la scientifique la plus célèbre de l'histoire. L'atome et le monde, la paix et la guerre ne seront plus pareils après les recherches dont elle est à l'origine." 

 

Un petit texte d'introduction, page écrite en italique, en guise d'avant-propos, précise le thème scientifique (l'atome et la radioactivité)  et son rapport avec l'héroïne du livre. Et un de ces joyeux dessins dont Novelli a le secret, où une toute jeune Marie Curie enthousiaste déclare aimer "la vie, la nature, la science…."  Sur la page de gauche, en vis-à-vis, une photo  d'elle, et une citation:" Dans la vie, il n'y a rien à craindre. Il y a juste à comprendre".

La double page suivante , en six thèmes et six dessins, résume et présente "ce qu'il y a dans ce livre", et annonce un petit dictionnaire, à la fin du livre,  qui révèlera "bien des secrets…atomiques". Le lecteur est prêt à se lancer dans le vif du sujet, mais il découvrira encore une carte dessinée -toujours les traits noirs de Novelli, précis et expressifs, dynamiques toujours - , du "monde de Marie autour de 1900": les villes liées à son histoire, juste de quoi se repérer. 

 

Bref, la jeune Marie qui s'apprête à raconter sa vie démarre dans un contexteM.C.p;10 3 historique et géographique sommairement mais pertinemment  défini. Et toutes les quatre pages environ, une page "off" vient préciser un terme, un personnage, un évènement historique, grâce à un dessin, ou une photo animée de "bulles" qui la font parler. On pourra choisir d'y regarder au fil de la  lecture, ou y retourner par la suite.

 

Marie va donc nous raconter sa vie, à partir de son enfance polonaise, sa famille, sa curiosité intellectuelle. Ces détails construisent peu à peu le portrait de l'étudiante qui part à Paris, puis de la chercheuse passionnée et géniale,  aidée d'abord de son mari, puis veuve courageuse qui n'hésite pas à traverser l'Atlantique pour trouver du radium, et qui souhaite que les progrès de la science servent à tous.. Elle raconte avec des mots simples, en intercalant des éléments de sa vie quotidienne dans son récit scientifique. Le lecteur adulte lui-même se prend au jeu.

Novelli, qui s'appuie toujours sur une documentation très sérieuse, met un avant un aspect du caractère de Marie Curie qui n'apparaît pas dans les photos que l'on a d'elle, mais qui fait partie intégrante  de son tempérament: un grand amour de la vie et de la nature, qui se traduisait, par exemple, par son intérêt pour la marche en montagne, et la natation dans la Méditerranée.

 

Une vie en dix-huit chapitres, ce qui aide le lecteur craintif, aux titres intrigants ou amusants:

-2 . L'école illégale

- 6 . Les rayons qui transpercent les choses

- 7. Pain, amour et radioactivité

- 12 . Je continue toute seule

- 17. Einstein est arrivé

…………………..

M.C.p.11Et, toujours, l'abondance de petits dessins à l'expression vive qui font ressortir les aspects importants, toujours avec une pointe d'humour, et sont de précieux auxiliaires pour la compréhension et la mémorisation.

C'est l'auteur qui raconte la fin de la vie de Marie Curie  ( "End", ni happy  ni triste), qui en tire les conclusions, sans faire l'impasse sur les problèmes liés à l'énergie atomique, et qui suggère l'héritage repris par ses deux filles et leurs maris. Il termine sur le prix Nobel de la paix attribué à sa fille Eve en 1965.

 

Certes, ce ne sont pas les biographies de Marie Curie qui manquent, surtout en France ( où Wikipédia en recense onze), mais cette présentation de Luca Novelli a le même mérite que toutes les biographies de savants dont il est l'auteur dans cette petite et "géniale" collection Lampi di genio. Il suffit d'aller regarder les titres  sur le site de l'éditeur, Editoriale Scienza :

On ne peut  manquer de remarquer que cette collection a été traduite en allemand, en espagnol, portugais, hongrois, arabe, turc, chinois, japonais et quelques autres, vingt-deux en tout ....

 

collezion Lampi di genio

 

Et en français? Que nenni! On trouve "juste" de lui ( sauf erreur de ma part) une "Histoire de la Chimie en bande dessinée", en collaboration avec Cinzia Ghigliano, sortie chez Castermann en … 1986, qui semble ne plus être au catalogue actuellement. N'est-ce pas dommage, cette absence totale, alors que Luca Novelli, dès 2004, s'est vu attribuer le Prix Andersen du meilleur auteur de vulgarisation, avec la motivation suivante, qui reste toujours d'actualité: "pour une œuvre qui continue, au fil des ans, a traiter un large éventail de sujets, choisis avec intelligence et originalité. Pour sa capacité peu commune à associer à ses textes, de façon limpide, brillante et essentielle, ses célèbres dessins au trait."

luca novelli1

Je ne voudrais pas abuser de votre patience,  mais mes balades dans le site foisonnant de Luca Novelli m'ont amenée à une intervention qu'il a faite au

" Congrès Universitaire   International Traduire les savoirs",

à l'université de Forlì qui a un" Département d'études interdisciplinaires sur la traduction, les langues et la culture".

C'était en 2008, le titre en était "Si  Archimède parle chinois et Galilée arabe (ou des livres nés pour être traduits)" 

 C'est vraiment une réflexion passionnée, approfondie et d'une grande intelligence, sur la vulgarisation, sur la langue de la vulgarisation et sa traduction.

Vous apprendrez aussi sur ce site, de clic en clic,   que ces éclairs de génie, ces "lampi di genio", ce sont  d'abord des émissions de télévision  pour la RAI, et vous pourrez en visionner un certain nombre, dont Marie Curie, parmi bien d'autres.

Vous y apprendrez encore que ces mêmes ouvrages existent aussi en ebooks .

Je vous le disais, c'est un site inépuisable. La biographie de Luca Novelli vaut un détour  pour réaliser combien sa personnalité et son activité sont foisonnants.

Enfin, si d'aventure vous êtes plus à l'aise avec l' anglais qu'avec l'italien, il y a une version pour vous. Mais là, on  déborde de "lectures italiennes"…

 P.S - Et puis, tant que vous y êtes, explorez aussi le catalogue de Editoriale Scienza, vous aurez de belles surprises supplémentaires.

Bon voyage au pays des sciences!

 

Luca NOVELLI, Marie Curie e i segreti atomici svelati, Editoriale Scienza,collection Lampi di genio, septembre 2011, 8,90 €

 

  © Merci à Editoriale Scienza pour les images de couverture et les pages reproduites.

 

curie a                                                                                                                                             curie aLavoiser cop 300dpi

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par lecturesitaliennes

Publié dans #VULGARISATION

Repost 0

Publié le 13 Janvier 2012

INTERMEZZO

 

  librini03

 

 

 

Suite à plusieurs questions sur l'auteur des sujets en pâte à modeler, je vous rappelle que vous saurez TOUT SUR ANTONIETTA MANCA en lisant, dans la colonne de droite, la "PAGE" intitulée : Elle illustre ce blog.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et puis, à propos de DARWIN,encore,  une publication   fort différente de In riva al fiume, mais très intéressante aussi :

Les trois carnets de voyage (plus de 200 pages chacun) de Luca NOVELLI : In viaggio con Darwin.


Le premier date d'octobre 2006: in viaggio con Darwin, Patagonia e Terra del Fuoco, le second d'octobre 2007: In viaggio con Darwin, Cile, Perù, Galapagos, le troisième d'octobre 2008 :In viaggio con Darwin, Tahiti, Nuova Zelanda, Australia. Ils ont été publiés en Italie chez RIZZOLI/RCS Libri.

 


         Luca Novelli et son équipe ont refait le voyage accompli par Darwin à bord du Beagle. Darwin les accompagne, et inévitablement fait des comparaisons avec ce qu'il a vu lors de son premier voyage. L'émerveillement le dispute à l'ironie et l'esprit critique. Novelli a une plume alerte.

Je n'ai pu lire que le premier volume, mais ai été séduite par le récit, sa mise en page, la richesse de l'iconographie – documents de Darwin, photos prises par Novelli et son équipe, reproduction de tableaux réalisés in situ par Federico Canobbio Codelli, et les superbes couvertures de Gianni De Conno.

Ces livres sont plutôt pour adolescents et adultes.
Je vous reparlerai certainement de
Luca Novelli,
formidable auteur de vulgarisation. Son site vaut le détour.
 

 ranocchia

Voir les commentaires

Rédigé par lecturesitaliennes

Publié dans #VULGARISATION

Repost 0

Publié le 28 Décembre 2011

link

 Gufo  DARWIN ET NEGRIN

 

  Le livre que je vous propose aujourd'hui, vous pourrez le lire en version anglaise, française ou italienne.

-          Mais alors, me direz-vous, pourquoi le mettre dans des "lectures italiennes"?

- Parce que son auteur, FABIAN NEGRIN,  vit aujourd'hui en Italie et travaille essentiellement avec des éditeurs italiens. Et parce que c'est la version italienne que j'ai rencontrée en premier.

C'est un bel album à la couverture de carton robuste (23x28cm) dont l'illustration surprend par sa netteté. On comprend cependant immédiatement que ce sont des cailloux vus de près à travers une eau limpide, et une feuille qui flotte à la surface, le tout zébré d'impalpables éclairs de lumière.

IN RIVA AL FIUME.  Charles DARWIN illustrato da Fabian NEGRIN, édité par Gallucci.

Pour  participer aux fêtes du bicentenaire de la naissance de Darwin, Fabian Negrin a choisi d'illustrer le célèbre paragraphe de conclusion de L'Origine des Espèces, dans lequel le scientifique s'émerveille  et synthétise de façon très poétique les conclusions de son travail. Un texte court, donc, qui porte très bien ses 150 ans. L'éditeur a fait le choix de rapporter la première traduction en italien, réalisée en 1864 avec l'accord de Darwin, à la fois fidèle et fluide.

            Le premier impact de cet album est visuel : les couleurs de Fabian Negrin sont éclatantes sans agressivité. Le lecteur est invité à explorer les bords d'une rivière en changeant souvent de perspective : tantôt c'est le point de vue de l'oiseau, tantôt celui d'un éventuel compagnon du petit garçon qui explore lui aussi la rivière, ou du petit garçon lui-même (il sera rejoint par une fillette vers la fin), tantôt celui du poisson etc. Cette nature est très fraîche et très préservée, pas vraiment géographiquement définie, mais "riante" dit Darwin et dessine Negrin.  J'ai oublié le chien, qui accompagne le garçon dans ses pérégrinations. La "caméra" bouge beaucoup et multiplie les points de vue.

 Nous allons de découverte en découverte – cet arbre à tronc torsadé, ces passereaux multicolores, ces oiseaux noirs se nourrissant de papillons blancs au milieu de baies rouges (l'une est en train de tomber) dans une incroyable variation de verts végétaux, l'extraordinaire clarté de l'eau et du fond de rivière, mais aussi  les crapauds monstrueux – question d'échelle- chassant les libellules, un héron qui vient de pêcher un poisson et s'envole avec une grâce japonaise……la promenade est infinie.  Les images occupent soit une page entière, soit même une page et demie, et le dessin est vraiment mis en valeur.

On finit quand même par revenir  au texte, découpé en unités de sens, pour découvrir que ces images illustrent vraiment les idées de Darwin, de façon très fine. Les "formes élaborées avec une telle maestria, si différentes entre elles et dépendant l'une de l'autre de façon si compliquée, furent toutes produites sous l'effet de ces lois qui continuent d'agir autour de nous" , pour la page des oiseaux que j'évoquais précédemment, par exemple.  Ou bien "la variabilité" et voici le petit explorateur sous une averse imprévue, s'abritant sous une grande feuille, tandis qu'un papillon vole comme si de rien n'était. Il faudrait commenter chaque page, mais je vous laisse le plaisir de la découverte.

Le côté pédagogique n'est pas négligé, une préface brève situe l'œuvre  dans son contexte, un glossaire de deux pages explique les termes spécifiquement darwiniens, plus deux petites notes sur les deux auteurs.

Un livre à lire aussi bien pour soi que pour compléter une séquence pédagogique sur l'évolution de l'espèce. Surtout un grand poème à la nature, appréciable à tout âge.

Cet album  avait été publié pour la première fois  par l'éditeur américain The Creative Company en 2009, sous le titre de The Riverbank. et en 2010 il obtint le très prestigieux Bologna Ragazzi Award, dans la section Non Fiction. C'est la même année que Gallucci publie la version italienne ( Gallucci, éditeur de jeunesse très riche, jetez un coup d'œil à son catalogue ci-contre).

En France, ce sont les éditions écologiques toulousaines Plume de Carotte (www.plumedecarotte.com) qui ont repris l'album sous le titre de La Rivière, d'après Charles Darwin ( il me semble que le "d'après" trahit un peu le travail de Fabian Negrin). Vous pouvez, sur leur site, feuilleter quelques pages. Il  faudrait pour bien faire que je vous présente encore Fabian Negrin (bien qu'il ne soit de loin pas inconnu en France), mais je ne veux pas vous lasser, et aurai d'autres occasions de parler de lui, son œuvre est foisonnante.

 

 

 

images


IN RIVA AL FIUME, di Charles DARWIN, illustrato da Fabian NEGRIN, Gallucci editore,  2010, 32 pages non numérotées, 18 euros.

 

 

 


Voir les commentaires

Rédigé par lecturesitaliennes

Publié dans #VULGARISATION

Repost 0