LES CLASSIQUES

Publié le 19 Décembre 2017

LES CLASSIQUES

  Italo Calvino nous a déjà  expliqué "Pourquoi lire les classiques",  c'est un texte que l'on trouve dans moult bibliothèques, et qui est constamment réédité, y compris en poche, et en traduction française, depuis 1981. C'est un texte qui est lui-même devenu "un classique", et je vous y renvoie.

 "Les classiques", nous sommes censés les avoirs étudiés au collège ou au lycée. Les avons-nous subis ou les avons-nous lus? Et quand nous les avons enseignés, notre enthousiasme a-t-il suffi pour ouvrir la porte à la lecture? Et ceux qui ne les ont pas rencontrés  à l'école, ont-ils quelque chance d'y accéder? Et puis quels classiques? Et qui "décrète" les classiques?  La réflexion est vaste, et il n'est évidemment pas question ici de la traiter comme telle.

Je voudrais, dans les articles qui suivront pendant quelque temps, vous présenter des solutions très diverses  adoptées par des écrivains et/ou des illustrateurs, et des éditeurs italiens contemporains pour apprivoiser l'approche de textes classiques de la culture italienne, qu'il s'agisse de La Vita Nuova ou de La Divine Comédie de Dante Alighieri,  des  nouvelles de Boccace, du Roland Furieux de l'Arioste ou des Fiancés d'Alessandro Manzoni.

Vous accepterez bien de les rencontrer, de façon tout à fait a-didactique, par ordre… alphabétique? Parce que l'Arioste est mon préféré?

Et puis certaines et certains d'entre vous auront sans doute d'autres "classiques" et leurs approches à nous signaler. Nous vous attendons. A bientôt!

 

LES CLASSIQUES

Rédigé par lecturesitaliennes

Repost0
Commenter cet article