Publié le 5 Février 2019

  • DINOBOOK, texte de Dino TICLI, illustrations de Enrico MACCHIAVELLO, éditions
    Coccolebooks.Nous connaissons tous au moins un ou une passionnée de dinosaures, et les publications sur le sujet ne manquent pas. L'album-cahier publié par Coccolebooks, avec le sous-titre de alla scoperta dei dinosauri - qui se passe de traduction - y tient bien sa place. Il se présente comme un guide qui va accompagner les enfants dans leur exploration du monde des "géants du passé".  Il peuvent se voir, en abyme, sur le dessin de couverture, accompagnés du Professor Ulisse, le mentor de toute la collection.  Page après page, ils vont "rencontrer" les différents monstres, avoir des informations très exactes sur eux, que Dino TICLI personalise dans un style parlé agile. Mais aussi, dès les pages 6 et 7, ils peuvent entrer dans des jeux qui les aideront à mémoriser, et les rendront actifs. Ce livre peut donc être utilisé à deux niveaux: avec les 6-9 ans, essentiellement pour regarder les images et jouer; et pour les 9-11 ans qui réclament des informations plus scientifiques. Enrico MACCHIAVELLO  est très à l'aise dans son sujet, lui qui aime dessiner les monstres de toute nature.

         Octobre 2016, 88 pages, 12 €, ISBN 9788898346646

PÊLE-MÊLE 2 : Lus et appréciés : Vers 7 ou 8 ans :
  • FAME DI PANE  (Faim de pain), textes de Giusi QUARENGHI et Alessandra MASTRANGELO, illustrations de Daniela VILLA, pour les éditions SLOW FOOD, collection "Per mangiarti meglio" (pour mieux te manger...).            C'était un pari ambitieux de vouloir faire tenir quasiment six mille
    ans d'histoire du pain dans à peine soixante-dix pages : pari tenu.  Nous partons des témoignages d'une ménagère nonagénaire et d'un boulanger  même pas trentenaire, qui fait un pain "à l'ancienne" et semble aussi poète. L'histoire se déroule en chapitre rapides, fluides, souvent une double-page, et des titres où jouent les mots - "Il pane comincia di notte", la nuit des temps outre la nuit du boulanger. Ou bien: " Pane: fame e libertà", variante combien plus riche que le fameux "pain, amour et fantaisie" des années '50 (qui s'en souvient encore? ).  Le texte pose des questions avant d'apporter des connaissances, avec une légèreté et une précision qui doit sans doute beaucoup au travail à quatre mains des deux auteures.  On y trouve les suppositions des archéologues; les mythes et légendes et les rites tout autour du monde, les plus connues et les plus extraordinaires; les rapport du pain avec les quatre éléments, qui ici deviennent six : "pour faire du pain il faut... terre, eau, air, mains, feu et temps";  un tour du monde des mots; pour arriver à un véritable guide à la dégustation du pain. Sans oublier deux artistes travaillant sur l'objet pain. Pour finir - mais ce peut être un début pour les jeunes lectrices et lecteurs - sur des recettes et des propositions d'activités pour aller au-delà de la quotidianité du pain. Et tout cela dans un livre souple et maniable, bien dans la ligne de l'art de vivre de l'éditeur, l'association devenue internationale, SLOW FOOD.  On devine dès la couverture que le coup de crayon de l'illustratrice Daniela VILLA, qui joue sur le hors-champ, le mouvement, les couleurs vives mais pas criardes, le mélange du très gros plan, et de l'infime détail, rend cette lecture encore plus délectable. A partir de 7 ans, gourmandes et gourmands en redemanderont. Tant et si bien que le livre, publié en 2009, a été réédité en 2016.

         Mai 2016, 72 pages, 26 x 23 cm broché, 14 €, ISBN: 888499439X

 

(à suivre......)

 

POST SCRIPTUM:  La PAGE : ANDERSEN, LA REVUE  a été mise à jour, jetez-y un oeil!

Voir les commentaires

Rédigé par lecturesitaliennes

Publié dans #LU ET APPRECIE

Repost0