Publié le 31 Janvier 2019

  • DOV'È LA CASA DELL'AQUILA?  - texte et illustrations de Fabian NEGRIN, chez ORECCHIO
    ACERBO.          Ce grand album se prête admirablement à la lecture à haute voix tout en montrant les images: elles sont grandes, souvent en double page, faisant entrer le jeune spectateur autant dans un panorama que près d'un petit détail. Le petit héros n'hésite pas à se lancer seul dans la montagne pour sauver la vie de l'aigle royal.   Mais où habite-t-il donc, cet aigle?  Plusieurs albums de Negrin ont été traduits en français, on connaît son style étonnant, entre réalisme naturaliste et onirisme presque fantastique. Il y a longtemps que je ne vous avais plus parlé de la maison d'édition à "l'oreille verte = pas mûre", Orecchio Acerbo: profitez de l'occasion pour flâner dans son catalogue très original. Octobre 2017, 28 pages,   23,5x29,5 cm,  14 €                ISBN9788899064679                                                                                                         
  • SCRÌVILA, LA GUERRA - de Luigi DAL CIN, illustrations de Simona MULAZZANI, chez KITE EDIZIONI.                                                                 Le sous-titre est: Grande Guerra, pìccole pagine.
    Un père rentré vivant de la Grande Guerre offre à son fils un cahier et l'invite à raconter sa guerre: celle d'un enfant resté chez lui avec sa seule grand'mère, et qui affronte la faim et les difficultés  liées à l'occupation austro-hongroise.  Luigi Dal Cin s'est basé sur des documents authentiques pour donner voix à cet enfant, dans un texte dense et qui sonne juste. Simona Mulazzani a choisi de l'illustrer dans un style "enfantin", où les yeux et les couleurs sont très expressifs. Et de même que, dans l'histoire, la lecture de ce cahier par les parents et la grand'mère libérera la parole des adultes, de même la lecture du livre aidera les enfants ( "à partir de 6 ans"),  à poser leurs questions sur la guerre.
  • Septembre 2016, seconde édition mai 2018, 40 pages, format 16x24 cm, 14€,

    ISBN

    978-88-67450-18-3

( À suivre...)

Voir les commentaires

Rédigé par lecturesitaliennes

Publié dans #LU ET APPRECIE

Repost0

Publié le 28 Janvier 2019

Je me permets de vous répéter ce que je disais en introduction du premier Pêle-Mêle:

Vous avez dû vous en rendre compte, Lectures Italiennes ne vous tient pas au courant des nouvelles parutions. Elles sont nombreuses, et "ensevelissent" en quelques années de beaux albums qui restent pourtant au catalogue. Ce sont ces titres, peut-être pas rencontrés au moment de leur parution,  que je veux rappeler avant qu'ils ne disparaissent. Les nouveautés ont beaucoup d'autres lieux de recension.

Vous le savez, l'espace de Lectures Italiennes reste modeste.

Pour vous signaler, même sommairement, des livres ou des albums que j'ai appréciés mais ne peux vous présenter en détail, je vous proposerai de temps à autre ces pêle-mêle. Toutefois, pour faciliter la lecture, en particulier pour les responsables de bibliothèques, je regrouperai les titres par tranches d'âge. Pure comodité, car vous savez bien que ce n'est pas une notion "scientifique".

 

 

A PARTIR DE 3 OU 4 ANS :

  • Luisa MATTIA et MOOK:          PRIMA DI ME     (Avant moi)        aux éditions TOPIPITTORI
       
  • Un grand petit album, pour les grandes questions que se posent les petits enfants. "Qu'y avait-il avant moi? Qu'est-ce que j'étais, avant? Où j'étais, avant?". Toutes questions qu'ils se posent vraiment, et Luisa Mattia les a observés pendant des ateliers pas forcément dédiés à ce thème, a parlé avec eux, a regardé leurs dessins, et a laissé lentement mûrir son texte.  Pour lequel elle a trouvé un rythme d'une grande force expressive. C'est ce qu'elle explique sur le blog des éditeurs - que vous connaissez déjà: comme toujours, tapez le nom des Souris qui peignent, Topipittori, sur la fenêtre "recherche" de cette page, en haut à droite, et vous irez sur les pages qui en ont déjà parlé ici - (une fois encore, je regrette pour les lectrices et lecteurs qui ne maîtrisent pas l'italien...). Vous y trouverez aussi le témoignage d'un instituteur qui a fait entrer l'album dans sa classe. Les illustrateurs, Francesca Crisafulli et Carlo Nannetti alias Mook, n'ont pas manqué de courage eux non plus, et le résultat est convainquant.

         Année 2016, 32 pages,   16 €       ISBN: 9788898523337

 

  • Silvia GEROLDI et Serena VIOLAHAIKU, poesie per quattro stagioni più una (... pour quatre saisons plus
    une)  aux éditions LAPIS.                     L'illustratrice, Serena Viola, a dédié l'album "Alle cose che si sentono ma non si vedono    (aux choses que l'on sent mais que l'on ne voit pas)". Le haïku, cette forme de poésie de trois vers qui, dans sa version occidentale, comptent cinq syllabes, puis sept, puis cinq, se prête particulièrement bien à ces "photographies" de la beauté des petites choses.  L'illustration en taches de couleurs vives, crayon et feutre, très dynamiques et essentielles, accompagne bien le mouvement de la poésie tout en laissant ouverte la porte de l'imagination.   

         Octobre 2017, 98 pages, relié,  14,50 €.

 

  • Nicola CINQUETTI  et  Gek TESSARO  QUANDO NOÈ CADDE DALL'ARCA ( Lorsque Noé tomba de l'Arche), aux éditions LAPIS.                          L'histoire de l'Arche de Noé, comme le rappellent les deux premiers quatrains - car c'est une histoire en vers, 11 pieds et rimes plates AA/BB, s'il vous plaît, de la plume de Nicola Cinquetti, auteur pas mal traduit en français - cette histoire, donc, nous pensons tous la connaître. Et bien là, nous allons avoir des suprises: Noé tombe à l'eau, et alors...... C'est vraiment une histoire à suspens, qui se prête parfaitement à une joyeuse lecture à haute voix,  par épisodes. D'autant plus que le format allongé de l'album donne toute leur place aux illustrations panoramiques de Gek Tessaro que vous connaissez bien maintenant. Toujours aussi drôles et inventives, mélange de collages et d'à-plats de couleurs très vives, elles donnent vie aux animaux et au monde de l'eau, tout en aventures. Excellente idée de l'éditeur d'avoir republié en 2017 cet album de 2013.

         2013,  32 pages, cartonné, 14,50 €      

 

 

  • Toti SCIALOJA, présenté par Teresa BUONGIORNO :  TRE CHICCHI DI MOCA (trois grains de café - comme c'est plus plat, n'est-ce pas?). N'oubliez pas: tré kìkki.......

 Aux éditions? ...  LAPIS , encore - Non non, je les ai tous achetés pour les lire, ou ils m'ont été offerts par des amis/e! -  Nous avons là des textes historiques, écrits dans les années 60 et 70 du XX° siècle, par le peintre, poète, enseignant puis directeur des Beaux-Arts de Rome - où il a vécu toute sa vie, de 1914 à 1998 - Toti Scialoja.

Quel régal que ces poèmes, sortes de nonsense et limericks, brefs, rythmés et délirants, pleins d'assonances et de jeux de mots, autour d'animaux - comme le morse ( il tricheco) ou le phoque (la foca) du poème qui donne son nom à l'album. Ou autour de noms de villes, de la "zanzara di Zanzibàr" au "tàfano di Porto Santo Stèfano", du moustique au taon en passant par la taupe, le loir, le crapaud, l'escargot et j'en passe. Il les avait écrits pour ses petits-enfants, et illustrés ensuite de sa main.  L'adulte qui les lit aujourd'hui aux enfants en jouit tout autant qu'eux. Merci à Teresa BUONGIORNO, infatigable auteure et mémoire de la littérature de jeunesse italienne, pour la réédition de ces poèmes et leur présentation.

             2002, puis 2005, et enfin 2011,        couverture cartonnée,   26 pages, 12 €     ISBN 88-87546-57-6

 

 

(... à suivre...)

 

Voir les commentaires

Rédigé par lecturesitaliennes

Publié dans #LU ET APPRECIE

Repost0