Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

CAMBRIOLAGE À NOËL!? A.ROVEDA et IL FURTO DI NATALE.

          Pour faire patienter les impatients de 3 à 6 ans, d'ici à Noël, voici un petit livre que l'on pourrait définir "allegro-vivace"  pour son rythme, pour son sujet, pour son originalité, à commencer par le rapprochement des deux mots qui en forment le titre: Il furto di Natale,  Cambriolage à Noël.

        La boutique d'Ours - Orso s'appelle La patte dans le miel - La zampa nel miele, c'est ce que nous apprend un classique PRÒLOGO. C'est une confiserie-pâtisserie hors-pair dans la ville où elle est installée, ville habitée par des animaux divers et variés, nous en reparlerons.

          La période de Noël est donc normalement une période faste pour Ours, mais, dans le quartier sévit depuis quelque temps une bande de cambrioleurs que la voix publique nomme "la banda dell'ombrello", "la bande du parapluie". Laquelle "bande", ils sont trois, finit par s'attaquer aussi à Ours. Mais Ours... est un ours et met en déroute les voleurs, tout en leur prenant leur "arme", le fameux parapluie.

           Et c'est grâce à ce parapluie que, le jour de Noël....On ne vous dévoilera évidemment pas la fin... qui prendra forme, prologue oblige, d'un EPÌLOGO, 18 pages plus loin.

            L'action avance en sept étapes, par date et heure,  comme dans un rapport de police : - 2 dicembre, ore 17, ..., 18 dicembre, ore 23,30 ..., etc.. Et elle se passe essentiellement dans la boutique, où se succède tout un peuple d'animaux, 23, pour être précis, qui vont de Bisonte à Zebra, en passant par les archi-connus Coccodrillo, Cinghiale (Sanglier) ou Scoiàttolo (Écureuil), mais aussi Opossum, Platanero ou Vombato, des animaux des quatre coins de la planète. D'où éventuelles questions, recherches de la part d'auditeurs et auditrices... Chacun, chacune,  a un métier : mécanicien, vendeur de fauteuils à bascule, marchand de jouets, policiers comme Ghiro et Ghiottone (Loir et Glouton), sorte de Dupont et Dupond qui parlent en même temps...ou encore sculptrice, ou peintre...

            

Tout ce petit monde a ses habitudes, ses confiseries préférées; et puis, que fait-on dans une boutique de quartier, à part goûter, acheter ou commander? On discute des évènements, justement. Et ces conversations sont souvent des chefs-d’œuvre d'humour.

             

   ROVEDA renoue ici avec une de ses formes d'écriture qu'il avait un peu abandonnée: on peut penser à Prévert ou à Perec:  

  - jubilation des listes, les jeunes enfants y sont particulièrement sensibles.  C'est l'occasion d'enrichir votre vocabulaire de la confiserie, on n'en voit pas le bout;

- les invention de mots: qu'importe ce qu'est le frizzi-mizzi-lampone (à la framboise), ce ne peut être que délicieux...; 

   - l'humour sous toutes ses formes: aussi bien, toujours, dans le choix des friandises vendues (licheni canditi per Renna, des lichens confits pour Renne, ou des cioccolatini vegani da offrire a Lupa, des chocolats végans à offrir à Louve... ou encore marshmallow all'acciuga caramellata per i nipoti della signora Pellicano, des marshmallows à l'anchois caramélisé pour les petits-enfants de Madame Pélican... ) que dans les conversations, dans la société très "multiculturelle" de cette petite ville.

     Et, comme toujours, l'auteur ne simplifie pas son écriture sous prétexte qu'il s'adresse à des enfants, il l'enrichit au contraire et leur fait découvrir, par exemple, toutes les nuances possibles du cri de l'ours, de "ruglio", qui serait un grondement retenu, à "ringhio", un grondement inquiétant, jusqu'à "ruggito", le formidable "ROOAAAOOR" qui met en déroute les voleurs...

               Mais, mine de rien, Il Furto di Natale est aussi une réflexion sur les fêtes commandées, leur tyrannie. Ainsi que sur "comment on devient voleur". Un grand sujet dans un petit livre ( 12 x16 cm, 32 pages), le bon format pour quelques lectures du soir.

                Vous vous rappelez peut-être ( ou peut-être pas...) d'autres volumes de cette collection Le rane piccole, les petites grenouilles, aux éditions Interlinea : comme à Noël 2014, mais pas seulement . Ces histoires sont le fruit d'un concours, "Premio Letterario Storia di Natale", ouvert tant aux classes italiennes qu'aux écrivains adultes. Le vainqueur de cette édition 2022 est Anselmo ROVEDA.

 

                                                                                                                          

 

Les illustrations, très joyeuses, sont de Mariachiara DI GIORGIO   qui s'est vue remettre, en 2022,  le prix de Meilleure Illustratrice par la revue Andersen. Elle en a, d'ailleurs,  eu d'autres, et pas seulement en Italie.                   

 

Un grand merci à Le Rane de Interlinea pour les images.

IL FURTO DI NATALE

Texte de Anselmo ROVEDA

Illustrations de Mariachiara DI GIORGIO

Éditions INTERLINEA

Collection LE RANE PICCOLE

Âge: 3 à 6 ans

Publication 2022              12 x16 cm, 32 pages                    10€

ISBN: 9788866992103

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Lecturesitaliennes


Voir le profil de Lecturesitaliennes sur le portail Overblog

Commenter cet article