Publié le 7 Février 2015

Publié le 4 Octobre 2011

LES POEMES DE LA COLERE

RIME DI RABBIA de Bruno TOGNOLINI, illustrations de Giulia ORECCHIA, préface de Anna OLIVERIO FERRARIS, Salani éditeur, 2010 – 78 pages, 7 €.

Le sous-titre de Rime di rabbia est "cinquante invectives pour les colères de tous les jours". La quatrième de couverture nous promet "cinquante invectives pour les grandes colères des petits, et pour les petites colères des grands. Des comptines, furieuses, amères, rigolottes, douloureuses, qui offrent aux enfants (et pas qu'à eux), des mots pour le dire. Des mots poétiques, beaux, car, si on peut bien l'exprimer, la colère brûle mieux et s'estompe plus vite. Des poèmes à lire pour rire, ou pour pleurer, ou pour se consoler. Et même à copier sur le journal intime d'un ami qui nous a blessé, ou sur un petit papier à faire passer à un insolent" : on ne saurait mieux dire.

Ce sont par excellence des poèmes à lire à voix haute, jugez plutôt :

1.Rima di rabbia

Rabbia, rabbia

Fiato di sabbia

Sangue di gioco

Fiore di fuoco…

Ou bien:

20.Rimetta d'amore furioso

Mare in burrasca, terra in tempesta,

Se non mi ami, ti spacco la testa.

Ou, plus triste :

………… 21. Rima del traditore di segreti

Era un segreto

A te l'avevo detto

Era un tesoro

E tu eri lo scrigno

Et aussi:

12. Rima lontana lontana

Non mi toccare

Non ci provare

Stammi lontano, non ti avvicinare

Intorno al cuore ho sedici cani

Carrément flamboyant :

32. Invettiva del babà

Sei un babbeo, sei un babbaleo, sei un babbasone

Sei un balengo, sei un balordo, sei un balosso…

……………………

Je vous laisse découvrir la suite, et tous les autres trésors de ce petit livre précieux.

Bruno Tognolini, à ma connaissance, m'est pas (encore) traduit en français. Il est vrai qu'il faut un traducteur-poète pour rendre la musicalité de ses vers. Il dit lui-même que "la parole écrite, surtout lorsqu'elle s'adresse à la première enfance, doit avoir une voix humaine qui se cache dedans." Il le sait bien, lui qui a écrit jusqu'ici une trentaine de livres, "plus de mille poésies et comptines en vingt ans", et a aussi participé au programme télévisé de Rai3 Melevisione. Parmi ses livres, plus d'un est destiné "aux nouveaux-nés et aux voix des mamans".

Un trésor, vous dis-je, à approfondir sur son site.

Une dernière précision : Tognolini a reçu, cette annéen (2011), le Prix spécial du jury du Premio Andersen-Il mondo dell' infanzia : le jury a été sensible au "scintillement de sa capacité d'invention, à la richesse joyeuse et joueuse de son langage poétique". Il récompense "l'intense indignation et la tristesse que peuvent révéler ses poésies", ainsi que " la solidité de son engagement civique".

MERCI A DOMINIQUE POUR SA PHOTO DE VOLTERRA SOUS LA NEIGE CES JOURS-CI

Voir les commentaires

Rédigé par lecturesitaliennes

Repost 0