PROM'NONS-NOUS DANS FLORENCE, avec MARINO MARINI et... TERESA PORCELLA

Publié le 24 Mars 2021

             Cette Lecture Italienne sera un peu différente des précédentes: la présentation des livres passera par

des documents vidéos, et nous les découvrirons en partant de visites  au petit, mais si riche, MUSEO MARINO MARINI de Florence. Un musée où, même en dehors des temps de pandémie, vous ne risquez pas de devoir jouer des coudes pour admirer les œuvres exposées.  Un musée de sculptures et peintures  de la première moitié du XX siècle, toutes œuvres de l'artiste toscan né en 1901 et mort en 1980.

              Ce programme est orchestré par Teresa PORCELLA et l’association SCIOGLILIBRO ("chollilibro"...) dont nous reparlerons un peu plus tard.

               Chaque prom'nade commence dans le musée, avec divers guides adaptés aux petits comme aux grands visiteurs, suivant un thème qui sera illustré par des lectures, de la musique "dal vivo", des danses, puis des ateliers d'activités, manuelles ou numériques; quelques visites aussi dans le cœur de la ville, pour y découvrir en particulier des images d'Art Urbain ou d'autres surprises. Le tout joyeusement mis en rythme et en musique, avec des pauses-commentaires en "fumetto" ou bulles de BD particulièrement réussies.  Et les graines d'artiste sont invitées, dans le sillage des ateliers, à envoyer leurs productions sur le site de l'association.

Le tout sur une durée d'entre 35 minutes  et une heure chaque fois. Il n'est pas nécessaire, je crois, de regarder chaque vidéo de A à Z (il y en aura 7 en tout...), on peut explorer et approfondir, dans un premier temps, ce qui nous met le plus en appétit... Lectures Italiennes se sent un peu confuse de réserver ces trésors aux seuls italophones... On rêve d'une machine- interpréte, en un clic ... Vous qui ne maîtrisez pas (pas encore) l’italien, vous aurez quand même beaucoup de belles choses où promener vos yeux, et vos oreilles aussi...

Vous êtes prêtes? Prêts?

Premier épisodeMoi, je vais au Musée Marino Marini, pour y découvrir le musée, bien sûr, ses statues et un trésor caché, la Cappella Ruccellai et son Tempietto de la Renaissance. Vous irez aussi retrouver l'incomparable façade de Santa Maria Novella, le "bel San Giovanni" de Dante (le Baptistère et sa Porta del Paradiso), et puis une petite bibliothèque historique à l’intérieur du Palazzo Strozzi ... Le livre présenté s'intitule LA MOSTRA IN MOSTRA (L'expo s'expose), viaggio dietro le quinte di una galleria d'arte contemporanea, (voyage dans les coulisses d'une galerie d'art contemporain), publié par CARTHUSIA en 2010, à partir de 9 ans.

 

Épisode 2: Danser avec l'art et avec Clet.  On y suit des ateliers qui ont eu lieu dans l'espace superbe de la

 

crypte du Museo Marino Marini, et l'élaboration d'un spectacle musical, avec jongleur et acrobate, à partir du livre : Danzando con l'arte, publié en 2019 par LIBRARTE, pour une lecture à partir de 7 ans. Démarche intéressante, chansons et musiques qui emportent.

On y découvre aussi comment l'artiste de rue Clet détourne les panneaux de signalisation routière dans les petites rues du cœur de la ville. Et comment en réaliser soi-même.

 

 

 

 

Épisode 3: Chevaux et cavaliers: l'imagination galope en compagnie de Gek Tessaro . Où l'on croise Don Quichotte et sa Rossinante, avec d'excellentes lectures de Mario Pietramala. De quoi retourner vite à ses classiques. Le thème du cheval est fondamental chez Marino Marini, voir le petit livre MATTO COME UN CAVALLO qui parle de son travail.

 

Mais "matto", fou, se réfère aussi à...Don Quichotte, bien sûr. Et dans le monde des livres dits "de jeunesse", qui d'autre a cette relation intime avec le cheval et sa folie, sinon Gek TESSARO ? On lui doit, entre autres, Il Cuore di Chisciotte, "voyage visionnaire et poétique à travers l'oeuvre de Cervantes", pour CARTHUSIA en 2011. Le livre inclut le DVD du spectacle éponyme. L’exemple même de livre "pour tous les âges"  Et le même Tessaro répond ici à une interview où il explique à la fois sa technique de dessin des deux mains, et son amour des chevaux.  . Bien sûr, la prom'nade se termine à la recherche de statues équestres florentines, qui ne manquent pas.

 

 

 

Épisode 4: Marino Marini étrusque: les Pomones.  Dans chaque épisode, on peut lire des citations de Marino Marini. Celles-ci ont trait à sa relation avec les Étrusques: il se dit "étrusque" lui-même, et a sculpté  plusieurs statues de Pomona, la nymphe des jardins. Mario PIETRAMALA  nous fait une lecture du récit d'OVIDE, dans les Métamorphoses, où Pomone résiste à la cour empressée du dieu des jardins Vertumne, jusqu'à ce qu'il trouve une ruse. Épisode maintes fois illustré en peinture, dont la vidéo nous montre différentes reproductions. Et pour que les jeunes visiteurs ne soient pas en reste, Gaia NANNI  leur lit la version contemporaine écrite par Giovanni NUCCI dans Flora e Zefiro e altre storie, un classique de 1999 chez Mondadori, avec des illustrations faites pour l'occasion par Martina D'ARPINO. Et les ateliers y mettent du leur. On y apprend, entre autre, à "transporter", grâce à un logiciel, les Pomones de notre choix dans des paysages florentins (ou autres...).

 

Et, en prime et en avant-première, pour vous, la couverture de l'épisode 5 qui sera mis en ligne ce samedi 27, avant les deux derniers les samedis suivants : Un mistero al museo.....

 

          Si l'on peut reprocher à ces vidéos quelques peccadilles techniques (prise de vue tremblée, prise de son pas toujours nette), mais vraiment peu, on ne peut qu'admirer le travail réalisé par les associés de SCIOGLILIBRO. En jouant avec l'expression "scioglilingua", ces jeux du type "les chaussettes de l’archiduchesse...", ou "sopra la panca la capra campa..." destinés à "délier la langue", Scioglilibro organise, à Florence (et à Cagliari), toute sorte d'activités autour de la lecture,  avec toute sorte de partenaires, pour "délier le livre" et "attacher le lecteur". Sous la houlette enjouée, je l'ai déjà dit, de Teresa PORCELLA. 

           Voilà matière à affronter les couvre-feu ou confinement

encore devant nous! 

                                       Et les saisons qui suivront...

              

P.S. Pour des raisons techniques, qui me semblent mystérieuses (http// contre https//), je n'ai pu vous mettre le lien habituel où il suffit de cliquer, tant pour le site de Scioglilibro que pour celui de Gek Tessaro. Mais vous pouvez les copier-coller dans votre page de recherche depuis ici.

Pour Scioglilibro, savoir qui ils/elles sont, leurs buts, leurs programmes, leurs réalisations:                              http://www.scioglilibro.it/

Pour Gek Tessaro, un site qui est une mine de découvertes:  

  http://www.gektessaro.it/

 

Rédigé par Lecturesitaliennes

Publié dans #TEMPS PRESENT

Repost0