Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LA LUNA DI KIEV et IL CUSTODE DEL BOSCO: deux initiatives en solidarité avec les réfugiés ukrainiens.

          Dès les premiers jours de la guerre en Ukraine, la poésie de Gianni RODARI LA LUNA DI KIEV est devenue virale. Elle a été partagée des milliers de fois sur les réseaux sociaux, des " grands quotidiens" s'en sont emparés, ont tenté des explications... Le fait est que cette poésie, déjà célèbre mais un peu oubliée entretemps, tirée du recueil des années Cinquante Filastrocche in cielo e in terra - De la terre et du ciel - a été ressentie "comme un talisman, une prière, un symbole", pour reprendre les mots de Paolo Di Paolo dans La Repubblica-Cultura du 12 mars 2022.

Chissà se la luna                                                                                Qui sait si la lune
di Kiev                                                                                                 de Kiev
è bella                                                                                                  est aussi belle
come la luna di Roma,                                                                     que la lune de Rome,
chissà se è la stessa                                                                          qui sait si c'est la même
o soltanto sua sorella…                                                                    ou bien juste sa sœur...

"Ma son sempre quella!                                                                  "Mais je suis toujours la même!
– la luna protesta –                                                                           - proteste la lune-
non sono mica                                                                                   je ne suis quand même pas
un berretto da notte                                                                         un bonnet de nuit
sulla tua testa!                                                                                   sur ta tête!

Viaggiando quassù                                                                            En voyageant là-haut
faccio lume a tutti quanti,                                                                j'éclaire tout le monde
dall’India al Perù,                                                                              de l'Inde jusqu'au Pérou
dal Tevere al Mar Morto,                                                                du Tibre à la Mer Morte
e i miei raggi viaggiano                                                                    et mes rayons voyagent
senza passaporto".                                                                           sans passeport".

            Et Orietta Fatucci, éditrice de Einaudi Ragazzi, a eu l'idée d'en faire un album illustré dont les bénéfices seront entièrement reversés à la Croix Rouge Italienne pour l'Ukraine. Il sera traduit en au moins dix langues - basque, bulgare, croate, castillan, catalan, galicien, géorgien, grec, anglais et roumain - et chaque édition participera à l'action d'une association caritative en Ukraine.

          L’illustratrice, Beatrice Alemagna, enthousiaste, a accepté immédiatement et a réalisé les planches en une semaine. L'imprimeur également, malgré les difficultés actuelles à s'approvisionner en papier, a donné la priorité absolue à ce livre, qui a pu être lancé le 12 avril. Et s'est très vite retrouvé dans les dix livres les plus vendus, toutes librairies confondues...

 

LA LUNA DI KIEV, toutes les références (et trois illustrations) ICI

Pour approfondir l'histoire de cette poésie (en italien...)

L'édition française de Filastrocche in cielo e in terra, dans le catalogue de l'éditeur Rue du Monde, à la page 36: Collection  Graines de mots: De la terre et du ciel.

 

...ET PUIS...

 

IL CUSTODE DEL BOSCO - LE GARDIEN DU BOIS - : un livre bilingue venu de Kharkiv.

Une autre histoire relie une maison d’édition italienne, Il Castoro, à une maison d’édition ukrainienne, Ranok, située à Kharkiv. Ecoutons Andreina Speciale, responsable du bureau des droits chez Il Castoro : « Ce sont des collègues ; nous nous entendions d’habitude chaque semaine ; ils ont traduit plusieurs titres de notre catalogue. Pendant les premières semaines, nous avions perdu le contact, maintenant nous arrivons à les avoir au téléphone. Les bureaux sont vides, naturellement, mais chacun d’eux essaie de travailler comme il peut, depuis les refuges, quand il y a de l’électricité et du réseau pour transmettre des dossiers. » Même des dossiers très lourds, comme ceux d’un livre à imprimer.  L’un de ces dossiers est parti pour l’Italie. Car, pour soutenir Ranok, Il Castoro a décidé de traduire un album illustré, Il custode del bosco – Le gardien du bois de Oleksij Cherepanov. Il est sorti en librairie ce 28 avril, en édition bilingue italien-ukrainien, pour favoriser la rencontre entre les enfants italiens et les enfants ukrainiens, et la connaissance de leurs langues et de leurs alphabets respectifs.

Il sera distribué, en Italie, dans toutes les librairies et les boutiques en ligne, au prix de 10€. Somme qui sera entièrement reversée à Refugees Welcome Italia.

Le livre : « un enfant décide de s’aventurer dans le bois pour peindre, et tout en marchant, il apprécie la beauté de la nature et expérimente les merveilles de l’imagination. Il voit le gardien du bois dans un oiseau, des elfes joyeux qui vivent dans l’herbe, des esprits majestueux dans les nuages, et son imagination lui fait même rencontrer une licorne. L’enfant dessine ses aventures et, après s’être rempli les yeux et le cœur, il rentre chez lui heureux et inspiré. Une histoire qui nous apprend à regarder, à découvrir la beauté de la terre et de la nature, dont nous faisons tous partie. »

L’auteur et illustrateur : « Oleksij Cherepanov est originaire de la ville de Kharkiv. Il a fait ses études à l’Institut d’Art de Kharkiv, département d’art graphique. Après son diplôme, il a commencé à travailler dans l’illustration des livres. Il s’occupe essentiellement d’illustrer des encyclopédies sur les animaux et des livres pour les enfants. Il utilise des aquarelles et des crayons. Il a travaillé avec plus de vingt éditeurs du monde entier. »

Refugees Welcome Italia :  c’est une association née en 2015 pour promouvoir l’insertion des personnes réfugiées à travers l’accueil dans des familles, l’accompagnement et le soutien (« mentoring »).       www.refugees-welcome.it

 

IL CUSTODE DEL BOSCO

De Oleksij CHEREPANOV

Traduction de Lorenzo Pompeo.    32 pages        10€       Âge : à partir de 4 ans

Éditions IL CASTORO

    

                                                                                                                                                   

       

 

   

        Tout en voyant ces livres, je ne peux  m'empêcher de me souvenir d'une des premières images de la guerre en Ukraine à la télévision: une femme encore jeune, blessée au visage par des éclats de verre, le vent faisait voleter ses pansements mal collés: elle errait dans la rue  et disait:" Jamais je n'aurais cru vivre ça... Avec les enfants, nous écrivions des poèmes sur la guerre... Et maintenant...".

C'était à Kiev?  Il y a deux mois?

                        

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Lecturesitaliennes


Voir le profil de Lecturesitaliennes sur le portail Overblog

Commenter cet article