DANTE ALIGHIERI, depuis 700 ANS... : 1) ... pour "les grands", en français

Publié le 8 Avril 2021

                        C'est sans doute l'une des images de Dante et sa Divine Comédie les plus célèbres, les plus reproduites, peinte en 1465, 144 ans après la mort du poète, par un certain Domenico di Michelino, sur un mur de la nef du Duomo de Florence, Santa Maria del Fiore. 

                        Qu'en est-il du poète florentin et de son œuvre, en cette année 2021 où se commémore, dans le monde entier,  le sept centième anniversaire de sa mort ? Peut-être "les grands", les adultes qui vont accompagner les plus jeunes dans la découverte des initiatives éditoriales (certaines déjà anciennes et toujours de valeur) qui leur sont destinées voudront-ils d'abord rafraîchir leurs souvenirs scolaires ou universitaires, ou aborder pour la première fois ce Classique des classiques. Vous vous rappelez Calvino:" On appelle classiques les livres qui constituent une richesse pour qui les a lus et aimés; mais qui constituent une richesse tout aussi grande pour qui se réserve la chance de les lire pour la première fois dans les meilleures conditions pour les déguster".

                          Lectures Italiennes voudrait donc, aujourd'hui, vous donner - ou redonner- quelques pistes pour ce faire. C'est le 8 avril 1300, Vendredi Saint de l'année du premier Jubilé, en effet, que Dante raconte avoir entamé son voyage de trois jours dans les trois règnes de l'au-delà. Il le raconte, vous le savez,  dans les trois Cantiche (Cà-ntiké) de son œuvre majeure, mais pas unique, LA DIVINA COMMEDIA.

Dante lecteur, détail des fresques de Luca Signorelli dans le dôme d'Orvieto.Reproduction inversée

                 

                  Certes, nous aurions pu commencer le 25 mars, le DANTEDÌ. 

- Dantedì ? - Oui, comme il y a le "giovedì", jour de Jupiter (ou "jeudi"), il y a et y aura, depuis 2020, le  DANTEDÌ, jour de Dante, qui verra, une fois par an, par décision du gouvernement italien,  célébré le poète dans le monde entier. Cette date du 25 mars, jour de l'Annunciazione, était, à Florence, au XIII siècle, le premier jour de l'année. Nous ne nous prononçons pas sur son rapport avec l’œuvre de Dante. En cette année du septième centenaire de sa mort, il y a eu une célébration officielle au Palais du Quirinal, qu'un certain nombre d'entre vous ont probablement suivie en direct sur RAI 1.

Grâce à youtube, le document reste à notre disposition.  Il contient, outre la présentation officielle du poète et du septième centenaire de sa mort, un film documentaire d'un peu plus de 8 minutes,  bien fait, projeté dans la "Salle des Cuirassiers" du palais du Quirinal, devant le Président de la République Sergio MATTARELLA et ses invités. Un groupe de musiciens exécute deux chansons de l'époque de Dante, avec instruments anciens, très beau moment, à 1 mn du début, puis à 19:16 (pour qui ne voudrait pas suivre tous les discours...). Et enfin, à 21:28, arrive Roberto BENIGNI, à la fois joyeux comme il sait l'être, et ému, qui va, à son habitude,  expliciter, puis dire le 25ième chant du Paradis. 

L'ensemble dure 47 minutes.

 

 

 

          Que conseiller comme lectures en français?

         

Il y a le travail de la poétesse Jacqueline RISSET, décédée en 2014, qui, dans son DANTE, UNE VIE, trace un panorama passionné, très documenté, mais cependant accessible, de la vie et de l’œuvre du poète, édité chez FLAMMARION en 1995.

 

 

On lui doit également une traduction intégrale de la DIVINE COMÉDIE, toujours chez Flammarion, qui vient de faire une réédition, et, comme de plus en plus souvent, vous pouvez feuilleter le début de l'ouvrage sur le site.

 

 

 

ACTES SUD, quand à eux, ont publié le mois dernier en un seul volume la traduction nouvelle de Danièle ROBERT, travail qui a duré de 2016 à 2021. Il existe aussi une version bilingue, et une version en trois livres, un pour chaque Cantica. Vous trouverez sur la page du catalogue en lien des vidéos d'interviews de la traductrice, et sur le Net, beaucoup de documents sur elle et son travail. Et, surtout, vous pourrez lire des passages des différents livres, et en particulier, l'introduction à l'Enfer où l'auteure explicite ses choix méthodologiques, mais aussi Le Purgatoire  et  Le Paradis.

 

 

FLAMMARION, encore, vient de publier une traduction de l'ouvrage de l'historien médiéviste italien Alessandro BARBERO : DANTE . La vraie vie de Dante. On en parle beaucoup, en Italie comme en France; on peut suivre diverses interviews de lui sur le Net. Sur la page du catalogue en lien, vous pourrez lire l'introduction de Barbero à son livre, et en feuilleter les premières pages, cela semble intéressant.

POST SCRIPTUM: le 10 avril, à la Maison de la Poésie-Scène littéraire, à Paris, a eu lieu, dans le cadre du festival ITALISSIMO, une conversation entre Fabio Gambaro et Alessandro BARBERO, autour de son livre sur "la vraie vie de Dante".  Elle dure un peu plus d'une heure et est très éclairante sur l'approche de Dante qu'a Alessandro Barbero. En français, naturellement.

 

Enfin, je vous signale un site qui me semble bien fait: LA DIVINE COMÉDIE, par un journaliste visiblement passionné par son sujet, Marc MENTRÉ.

 

Et pour écouter?

           Les ressources sont nombreuses. Voulez-vous savoir, en quatre minutes et en français,  "pourquoi il faut lire la Divine Comédie de Dante" ? Carlo OSSOLA, entre autre professeur au Collège de France, vous l'expose dans une petite vidéo de France Culture.

            Ce n'est qu'un des nombreux documents que met à notre disposition France Culture sur le thème de LA DIVINE COMÉDIE : selon vos intérêts et le temps dont vous disposez, vous aurez l'embarras du choix.

             Il y a aussi d'autres œuvres du poète florentin. Par exemple LA VITA NOVA. Vous pouvez en découvrir une lecture en quatre épisodes (pour le moment) grâce à l'Istituto Italiano di Cultura de Strasbourg, et à Cristiano NOCERA, qui a également donné de belles lectures de la Divine Comédie, qui ne sont, que je sache, pas (pas encore?) en ligne.

 

Dans un prochain post, vous aurez quelques pistes en italien, avant d'aborder les livres et albums qui permettent aux enfants et aux jeunes de se familiariser avec LE poète.

DANTE par GIOTTO, dans un fragment de fresque au Bargello de Florence. Reproduction inversée.

 

Rédigé par Lecturesitaliennes

Publié dans #CLASSIQUES

Repost0