OCATTACCATI de Anselmo ROVEDA

Publié le 15 Septembre 2011

Ocattaccati.jpg

 

UN CONTE 

 

 

 

OCATTACCATI- Texte de Anselmo ROVEDA. Illustrations de Chiara DATTOLA.

Lineadaria ed. 2011. 30 pages. 14 €

 

Un album qui se prête très bien à la lecture en v.o., dans la mesure où il s'agit d'un vieux  conte bien connu de la tradition européenne. Les frères Grimm, entre autres,  l'ont repris sous le titre de L'Oie d'Or. Il serait donc aisé d'en faire une lecture "à deux voix".

Anselmo Roveda le réinterprète ici dans une version très "orale", très rythmée, pleine d'humour. La joyeuse sarabande qui va faire rire aux éclats la triste princesse Nenè se développe de la première à la dernière page. Cette musicalité est  déjà présente dan s le titre, avec ses allitérations et son accent dynamique :  OCATTÀCCATI !

(Ce jeune auteur génois a plus d'une corde à son arc, et nous en reparlerons certainement ici.)

Le grand format de l'album (21x29,7) en robuste carton  permet de le montrer facilement à un groupe d'enfants. Les collages de Chiara DATTOLA volent allègrement au milieu du texte, couleurs vives comme le rythme de l'histoire, et peuvent suffire à faire comprendre le texte même à des non-italianistes.

La quatrième de couverture nous dit:  "Un garçon ni grand, ni gros, une petite vieille qui se balance dans une coquille de noix, une oie magique où restent collés tous ceux qui la touchent: aubergistes, curés, paysans, bonnes sœurs, saltimbanques, musiciens, brigands, sénateurs, marchands, bohémiens, cyclistes… Tous en route vers le royaume de Tchin-Tchin II."

 

 

libreria

 

Les pâtes à modeler sont l'oeuvre de Antonietta MANCA

Rédigé par lecturesitaliennes

Publié dans #A VOIX HAUTE

Repost 0
Commenter cet article